Accéder au contenu principal
Le débat

Coup d'état avorté au Burundi : et maintenant ? (partie 2)

La contestation populaire ne faiblit pas au Burundi. Des dizaines de manifestants sont redescendus dans les rues de Bujumbura pour dénoncer la candidature de Pierre Nkurunziza à la présidence du pays, et ce cinq jours après le putsch avorté. Pierre Nkurunziza peut-il se présenter dans ce contexte pour un troisième mandat ? Peut-on craindre une nouvelle guerre civile ?

Publicité

Une émission préparée par Elise Duffau, Emilie Rubichon et Natacha Milleret.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.