Accéder au contenu principal
Dans la presse

Festival de Cannes : "Ne boudons pas notre fierté"

France 24

Presse française, lundi 25 mai 2015. Au menu de cette revue de presse, le palmarès du 68ème festival de Cannes, qui consacre le cinéma hexagonal, l'itinéraire d’un djihadiste français mort en Irak, et le "oui" au mariage gay en Irlande.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de cette revue de presse française, le palmarès du festival de Cannes, marqué cette année par une pluie de récompenses pour le cinéma français.
 
Palme d’or pour Dheepan de Jacques Audiard, prix d’interprétation féminine pour Emmanuelle Bercot, et prix d’interprétation masculine pour Vincent Lindon: cette 68ème édition du festival de Cannes marque "le triomphe du cinéma français", selon le Parisien, qui salue un palmarès qui "démontre la vitalité d’un septième art français". "Ne boudons pas notre fierté", écrit le journal, en faisant état de la réaction de François Hollande : "ces récompenses démontrent toute la diversité, l’ouverture et la créativité du cinéma français".
 
"En récompensant Audiard, Lindon et Bercot, le jury a fait dans le social et le franco-français", constate Libération, qu’on sent un poil moins emballé.
 
 "Les frères Coen couronnent la France", relève Le Figaro, très touché par l’émotion de Vincent Lindon au moment de ses remerciements : "Hollywood va nous le voler, poser ses grosses patounes sur ce garçon qui cite Faulkner et qui regrette ses parents. Les acteurs bien élevés ne sont pas si nombreux".
 
Une critique, toutefois, dans ce concert de louanges, formulée par l’association 1000 visages, qui tente de promouvoir la diversité dans le cinéma. Dans une tribune publiée par Libération, ses trois fondateurs affirment que le cinéma français "souffre de son uniformité". "Notre société, préviennent-ils, ne peut plus se complaire dans un cinéma monochrome". Dénonçant "ces milieux huppés parisiens qui (selon eux) ne savent que trop s’autocélébrer, et se (seraient) arrogé la mainmise sur le cinéma français", ils demandent au 7ème art hexagonal de cesser d’ignorer "une partie de la France", et de casser les clichés. "La diversité, au cinéma comme ailleurs, doit devenir autre chose qu’un slogan fumeux".
 
A mille lieues de Cannes, Kevin Chassin, un Toulousain converti à l’islam, serait mort vendredi dans une opération-suicide en Irak. Le titre de Libération serait presque celui d’un film de Lelouch. "L’itinéraire d’un kamikaze français" raconte la dérive d’un jeune homme passé par la petite délinquance, avant de se convertir en 2009. Un converti qui aurait fréquenté un temps des salafistes, avant de partir en mai 2013 pour la Syrie. Chassin, raconte Libé, "n’était pas un inconnu des spécialistes du phénomène jihadiste", et faisait partie des Français ayant rejoint l’organisation de l’Etat islamique les plus actifs sur les réseaux sociaux. Il serait mort dans une série d’attaques suicides menées contre des casernes de miliciens agissant pour le gouvernement irakien à Hadita, à 270 km à l’ouest de Bagdad.
 
On termine cette revue de presse en Irlande, où les personnes de même sexe pourront désormais se marier. Les Irlandais ont dit "oui", vendredi, au référendum qui leur proposait de modifier la constitution pour autoriser le mariage gay. Le Monde rappelle que ce n’est qu’en 1993 que l’homosexualité a été décriminaliséeen Irlande, pays de très forte tradition catholique, où l’avortement demeure "un sujet presque intouchable".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.