Accéder au contenu principal

La Grèce obtient du FMI un report du remboursement de sa dette au 30 juin

archive, AFP

Jeudi, le FMI a octroyé à la Grèce un nouveau report du paiement de sa dette en regroupant ses échéances au 30 juin. Un délai supplémentaire qu'Athènes souhaite exploiter pour poursuivre les négociations.

PUBLICITÉ

La nouvelle échéance de la dette grecque est fixée au 30 juin. Le gouvernement d’Alexis Tsipras a demandé, jeudi 4 juin, au Fonds monétaire international (FMI) de reporter à fin juin le remboursement des quatre échéances de prêts dont la première devait être versée vendredi. Une requête acceptée par le FMI.

"Nous avons exploité une possibilité que nous donne le règlement du FMI et qui nous laissera plus de temps pour la négociation", a indiqué à l'AFP une source gouvernementale grecque.

Paiments échelonnés

Depuis la fin des années 70, les pays membre du fonds peuvent demander le regroupement de remboursements du principal en une seule échéance pour s'éviter les difficultés administratives de paiements multiples en un court laps de temps, explique le FMI.

Cela implique que la Grèce n'aura pas à payer 300 millions d'euros vendredi, sur une facture totale, pour le mois de juin, de 1,5 milliard d'euros, réglable en quatre fois.

Des négociations toujours en cours

En difficulté financière, Athènes est en pleine négociations avec ses créanciers, UE et FMI, sur un accord qui permettrait de débloquer la dernière tranche des prêts internationaux au pays, soit 7,2 milliards d'euros, ce qui lui permettrait d'honorer ses dettes.

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, qui s'était entretenu mercredi à Bruxelles avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, a toutefois, assuré que les négociations continueraient ces prochains jours.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.