Accéder au contenu principal

Six détenus de Guantanamo transférés vers Oman

Il restait 116 prisonniers, en juin 2015, dans la prison militaire de Guantanamo.
Il restait 116 prisonniers, en juin 2015, dans la prison militaire de Guantanamo. Paul J. Richards, AFP

Après l'annonce de janvier concernant le transfert de quatre prisonniers de Guantanamo à Oman, six autres détenus les ont suivis, ont annoncé samedi les États-Unis. Il reste désormais 116 prisonniers incarcérés à Guantanamo.

Publicité

Les États-Unis ont annoncé, samedi 13 juin, qu'ils avaient transféré six prisonniers de la base de Guantanamo vers le sultanat d'Oman, dans le cadre des efforts du président Barack Obama pour fermer cette prison militaire située à Cuba.

"Les États-Unis sont reconnaissants envers le gouvernement d'Oman pour son geste humanitaire et pour sa disposition à soutenir les efforts américains en vue de fermer l'unité de détention de la base de Guantanamo", a déclaré le département d'État dans un communiqué.

Les six prisonniers - tous yéménites selon les médias américains - se nomment Idris Ahmad Abd Al Qadir Idris, Sharaf Ahmad Muhammad Masud, Jalal Salam Awad Awad, Saad Nasser Moqbil Al Azani, Emad Abdallah Hassan et Muhammad Ali Salem Al Zarnuki.

L'annonce faite samedi constitue la deuxième de ce type cette année : en janvier, le Pentagone avait annoncé que quatre prisonniers avaient été transférés à Oman et un autre en Estonie. Au total, en 2014, 28 prisonniers avaient quitté Guantanamo et avaient été transférés. Ils sont désormais 116 à être encore incarcérés sur la base navale.

La majorité républicaine au Congrès a voté des dispositions qui empêchent le président Barack Obama de fermer Guantanamo comme il en avait fait le vœu dès 2009.

Elles interdisent en particulier tout transfert de détenus sur le sol américain, même pour y être jugés, forçant l'administration Obama à trouver des pays d'accueil pour les détenus libérables et à garder à Guantanamo ceux qui doivent être jugés.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.