Accéder au contenu principal

Al-Qaïda au Yémen confirme la mort de son chef dans une attaque de drone

Al-Qaïda dans la péninsule arabique a confirmé mardi 16 juin la mort de son chef dans une attaque de drone.
Al-Qaïda dans la péninsule arabique a confirmé mardi 16 juin la mort de son chef dans une attaque de drone. Al-Malahem Media, AFP

Le groupe djihadiste Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a confirmé mardi dans une vidéo la mort de son chef Nasser al-Wahishi, tué par une attaque de drone. Il sera remplacé par le chef militaire du groupe Qassem al-Rimi.

Publicité

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a confirmé dans une vidéo mise en ligne mardi 16 juin, la mort de son chef Nasser al-Wahishi tué par une attaque de drone américain. La vidéo annonce également qu’il sera remplacé par le chef militaire du groupe, Qassem al-Rimi.

Dans cette déclaration filmée et postée sur YouTube par Al-Malahem, le service de propagande du groupe jihadiste, un membre du réseau déclare que "deux autres moujahidines" ont été visés dans l’attaque.

YÉMEN - L’émir d’AQPA tué dans une frappe de drone, quelles conséquences pour l’organisation ?

La mort de Nasser al-Wahishi, dont le groupe a revendiqué l'attentat contre "Charlie Hebdo" en janvier, a été évoquée par plusieurs médias. Selon la chaîne américaine CNN, qui faisait référence à deux responsables de la sécurité nationale au Yémen sans les citer, Nasser al-Wahishi, considéré comme le numéro deux d'Al-Qaïda, a été tué dans la région du Hadramaout, à l'est d'Aden (au sud ouest du pays). Il avait été désigné en 2013 adjoint du chef du réseau Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri.

Décimer Al-Qaïda favoriserait-il l’EI ?

Un responsable yéménite local a de son côté déclaré à l'AFP que Wahishi avait probablement été tué dans un raid à Mukalla, tenu par Al-Qaïda, dans le sud-est du Yémen, et que son corps se trouverait dans une morgue locale entouré de strictes normes de sécurités.

Aqpa est considérée par Washington comme la branche la plus dangereuse du réseau extrémiste, et plusieurs de ses membres ont été tués dans des attaques de drones américains ces dernières années.

Pour Wassim Nasr, journaliste à France 24 et spécialiste des réseaux djihadistes, "en décimant ce mouvement d’Aqpa et d’Al-Qaïda qui était en tête de file contre l’organisation de l'État islamique (EI) et considérait le califat comme illégitime […], les Américains sont en train d’ouvrir une autoroute pour l’État islamique au Yémen. L'EI est en train de s’y implanter de jour en jour".

>> À voir sur France 24 : "Yémen : la stratégie d'élimination des chefs d'Al-Qaïda par drone ouvre-t-elle la voie à l’EI ?"

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.