Accéder au contenu principal

Première apparition de Julie Gayet lors d’une cérémonie officielle

L'actrice Julie Gayet, lors de la commémoration de l'Appel du 18 juin sur le Mont-Valérien.
L'actrice Julie Gayet, lors de la commémoration de l'Appel du 18 juin sur le Mont-Valérien. THOMAS SAMSON / POOL / AFP

L'actrice Julie Gayet, compagne de François Hollande, a effectué jeudi matin une apparition remarquée lors d'une cérémonie officielle en présence du président. Une première.

PUBLICITÉ

L'actrice et productrice Julie Gayet, compagne du président François Hollande, a effectué jeudi matin sa première apparition lors d’une cérémonie officielle à l'occasion de l'anniversaire de l'appel du 18 juin au Mont-Valérien. Tout de noir vêtue, elle est apparue, dans ce haut lieu de la mémoire nationale, poussant le fauteuil roulant de son grand-père Alain Gayet, ancien membre des Forces françaises libres et Compagnon de la Libération, peu avant l'arrivée du président de la République.

Julie Gayet, qui a fêté début juin ses 43 ans, est restée en retrait tout au long de la cérémonie, se tenant derrière les anciens résistants auxquels le chef de l'État serrait la main. Elle est ensuite repartie, tout aussi discrètement sous une pluie fine, avec son père et son grand-père, tandis que le président quittait le Mont-Valérien de son côté.

Cet épisode n’est pas anodin, puisque le même jour, Paris-Match consacrait sa une à la jeune femme, titrant "Julie Gayet dans la lumière", et expliquant comment l’actrice entrait "peu à peu dans son nouveau rôle", mais sans aucune photo la montrant aux côtés de François Hollande. Stratégie de communication ou hasard du calendrier ? Simple coïncidence, assure l'Elysée, où le sujet reste tabou. "Il n'y a aucune stratégie de notre part", assure à l’AFP un conseiller du président, soulignant que l'actrice était au Mont-Valérien en tant que "petite fille de Compagnon de la Libération".

Il n'en reste pas moins que, depuis plusieurs mois, la présence de Julie Gayet dans la sphère présidentielle se fait de plus en plus sentir, sans être jamais ni démentie ni confirmée. Interrogé à plusieurs reprises sur cette liaison supposée, François Hollande se contente de rappeler "le droit au respect de la vie privée".

Après les affres de la rupture d'avec l'ex-première dame Valérie Trierweiler, et le scandale Closer, les proches du président observent pour leur part la plus grande discrétion sur cette relation secrète. En panne de popularité, le chef de l'État n'a aucun intérêt, à deux ans de la présidentielle, à voir sa stature présidentielle affectée par des affaires privées.

Avec AFP
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.