Accéder au contenu principal
TANZANIE

Vidéo : des réfugiés burundais en Tanzanie menacés par le choléra

Plus de 100 000 personnes ont fui le Burundi, en proie à des violences, ces derniers mois.
Plus de 100 000 personnes ont fui le Burundi, en proie à des violences, ces derniers mois. Capture d'écran France 24
2 mn

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, samedi, France 24 consacre un reportage à la situation alarmante des exilés burundais en Tanzanie, où une épidémie de choléra menace la vie de milliers de personnes.

Publicité

Fuyant les violentes manifestations au Burundi, plus de 100 000 exilés ont trouvé refuge, ces derniers mois, dans les pays voisins, dont le Rwanda, la République démocratique du Congo et la Tanzanie. Dans ce dernier pays, quelque 55 000 Burundais, la plupart des femmes et des enfants, doivent faire face à une menace de taille dans la région de Kigoma, dans le nord-ouest : le choléra.

Une épidémie a déjà fait plus de 30 morts dans les camps de réfugiés et 4 000 personnes sont touchées par la maladie, selon des ONG sur place. Les jumelles d’Emelyne Nizigama, âgées d’à peine un an, font partie des victimes potentielles. Tombés malades en arrivant en Tanzanie, ces bébés ont souffert de diarrhées sévères, explique leur mère. "Lorsque nous avons atteint Kagunga, les conditions de vies étaient mauvaises, nous n'avions rien à manger, nous étions exposés aux maladies", se souvient Emelyne Nizigama.

La région fait en effet face à un manque cruel de nourriture et d'eau potable. Selon l'Unicef, 55 000 réfugiés burundais ont besoin de soins en urgence.

Bujumbura, la capitale du Burundi, est en proie à des manifestations quasiment quotidiennes depuis que le chef de l'État, Pierre Nkurunziza, a décidé de briguer un troisième mandat bien que la constitution en limite le nombre à deux.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.