Accéder au contenu principal

Wikileaks : Washington a placé sur écoute Chirac, Sarkozy et Hollande

Selon "Libération", le contenu des notes témoigne "de l'intérêt porté par la NSA à la France".
Selon "Libération", le contenu des notes témoigne "de l'intérêt porté par la NSA à la France". AFP

Le renseignement américain a placé sur écoute les présidents français Chirac, Sarkozy et Hollande, ainsi que leurs conseillers et collaborateurs, selon des documents de Wikileaks cités mardi par "Libération" et Mediapart.

PUBLICITÉ

Les présidents français Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont été placés sur écoute par le renseignement américain. C'est ce que révèlent des documents Wikileaks publiés mardi 23 juin par "Libération" et Mediapart. Il en est de même pour leurs conseillers et collaborateurs.

WikiLeaks diffuse, avec les deux médias français, une série de documents regroupés sous le nom "Espionnage Élysée" qui rendent compte des écoutes téléphoniques menées par la NSA (National Security Agency) jusqu'au sommet de l'État français.

Selon "Libération", le contenu des notes "ne révèle pas de secret d'État" mais témoigne "de l'intérêt porté par la NSA à la France".

Le quotidien en prend pour preuve l'extrait de base de données de la NSA également dévoilé par WikiLeaks, contenant des numéros de téléphone parmi lesquels "Libération" dit avoir identifié ceux de Nicolas Sarkozy et de deux de ses secrétaires d'État, Jean-Pierre Jouyet et Pierre Lellouche, le premier étant l'actuel secrétaire général de l'Élysée, mais aussi d'autres personnalités majeures dont Claude Guéant ou Jean-David Levitte.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.