Accéder au contenu principal

Twitter célèbre la diversité et les beautés de l’Afrique

Capture d'écran #TheAfricaTheMediaNeverShowsYou surTwitter,

Pour lutter contre les clichés et les biais médiatiques qui plombent l’image de l’Afrique en Occident, des internautes ont lancé #TheAfricaTheMediaNeverShowsYou, le hashtag qui donne une image positive du continent. Un succès.

PUBLICITÉ

Il suffit d’aller sur la page "Afrique"du site de France 24 pour s’en rendre compte : massacre au Nigeria, intimidations au Burundi, attentat en Tunisie, ou attaques meurtrières au Mali. Le constat est rapide : les drames nourrissent le traitement de l’actualité africaine.

C’est justement parce qu’ils étaient lassés que l’Afrique ne s'affiche en une des médias occidentaux qu’en cas de guerres, catastrophes naturelles ou famines que des internautes ont lancé un mouvement sur Twitter sous le hashtag #TheAfricaTheMediaNeverShowsYou (L’Afrique que les médias ne vous montrent jamais). Objectif : lutter contre les clichés, donner une image positive de l’Afrique, rendre compte de la richesse et de la diversité du continent.

En suivant le fil, on voit des photos d'enfants qui n’ont pas la peau sur les os, des mariés qui ne le sont pas de force, des foules qui manifestent contre le terrorisme. On y trouve également des photos de mode, d’architecture ou de paysage sublimes. Des milliers de jeunes africains, vivant ou non sur le continent, se sont mis à twitter à propos des initiatives, des idées, des endroits, des œuvres ou des gens les rendant fiers de leur continent. Quand un internaute souligne la présence de trois femmes à la tête d’États africains, d’autres font la promotion de leurs campus ultra-moderne.

Le mouvement a été initié par Diana Salah (@lunarnomad), une étudiante américano-somalienne de 22 ans qui ne supportait plus le regard victimisant porté régulièrement sur elle en raison de ses origines. "Je me suis investie parce qu’en grandissant, j’ai eu souvent honte de mon pays et des images négatives qui dépeignent l’Afrique comme un continent ravagé", explique au journal "Fusion" la jeune femme installée à Seattle.

"C’est si important de montrer la diversité et la beauté de l’Afrique et comme les médias ne sont pas capables de le faire, les réseaux sociaux sont le moyen parfait d’y parvenir", poursuit l’étudiante qui est persuadée que le hashtag va "changer les idées fausses". L’impact est difficile à mesurer pour l’instant. Mais son idée a mobilisé : en moins d’une semaine, le mouvement est devenu lame de fond avec plus de 50 000 tweets et retweets, selon l’outil d’analyse Topsy .

Si la guerre et la famine n’en restent pas moins une réalité pour nombre d’Africains, le continent qui compte 55 pays et 1 milliard d’habitants a des atouts à faire valoir. La nouvelle génération ne manque pas de le faire savoir.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.