Accéder au contenu principal

Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique

Capture d'écran France 24

Avant d'être prise d'assaut chaque année par des millions de touristes qui admirent sa splendeur, la Cité des Doges était réputée pour semer la terreur commerciale dans toute la Méditerranée. Entre le XIIe et le XVe siècle, Venise apparaît comme l'un des plus féroces guerriers économiques du Moyen-Âge.

PUBLICITÉ

Pour dominer le marché du sel et celui des épices d'Orient, les marchands vénitiens écrasent la concurrence en imposant leurs privilèges ou en faisant parler les armes. La guerre économique est donc une vieille histoire. Celle que nous raconte Venise montre que lorsque les négociants scellent une alliance avec l'État, ils deviennent alors de redoutables compétiteurs.

Un reportage à Venise de Marlène Habérard qui a rencontré les historiens spécialistes du commerce vénitien au Moyen-Âge.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.