Accéder au contenu principal
MALI

Un responsable d'Aqmi tué par les forces françaises au Mali

Un membre de forces spéciales françaises au Mali, le 6 avril 2015.
Un membre de forces spéciales françaises au Mali, le 6 avril 2015. ECPAD, AFP
2 mn

Un chef opérationnel d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Ali Ag Wadossene, a été tué dimanche par l'armée française au Mali. Deux soldats ont été blessés durant l'opération menée contre cet homme lié au rapt du Français Serge Lazarevic.

Publicité

Un des chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Malien Ali Ag Wadossene, a été tué dimanche 5 juillet au Mali lors d'une opération des forces spéciales françaises, a annoncé mardi à Paris l'état-major des armées françaises.

L'opération, au cours de laquelle deux militaires français ont été blessés, s'est déroulée dans la région de Kidal, dans le nord du pays. "Au cours des combats, deux terroristes ont été capturés et un troisième, Ali Ag Wadossene, a été tué", a indiqué un communiqué du porte-parole de l'état-major, le colonel Gilles Jaron, en précisant qu'il s'agissait "de l'un des responsables opérationnels d'Aqmi dans la zone".

Les deux militaires français blessés ne sont pas en danger de mort et ils seront "très prochainement" évacués vers la France, a précisé l'état-major.

Ali Ag Wadossene, soupçonné d'être l'un des instigateurs de l'enlèvement de Serge Lazarevic en 2011, avait été relâché en décembre dernier avec plusieurs autres djihadistes par Bamako en échange de la libération de l'otage français.  

Selon l'armée française, l'opération de dimanche "déstabilise la chaîne de commandement d'une katiba [unité de combat] d'Aqmi et porte à nouveau un coup dur aux groupes armés terroristes au Sahel".

>> À lire sur France 24 : "Abdelkrim le Touareg, le chef jihadiste tué par l'armée française"

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.