Accéder au contenu principal

Violents affrontements entre Berbères et Arabes dans le sud de l'Algérie

Des forces de police algériennes sécurisent la ville de Ghardaïa, en mars 2014.
Des forces de police algériennes sécurisent la ville de Ghardaïa, en mars 2014. Farouk Batiche, AFP

Au moins quinze personnes sont mortes mardi après des affrontements communautaires entre Arabes et Berbères dans le sud de l'Algérie, dans la région de Ghardaïa. Le ministre de l'Intérieur, Nouredine Bedoui, s'est rendu sur place.

PUBLICITÉ

Au moins 19 Algériens sont morts et des dizaines blessés, mardi 7 juillet, dans des affrontements communautaires dans la région de Ghardaïa. Cela porte à 22 le nombre de victimes en deux jours dans ce secteur du Sud algérien, théâtre depuis fin 2013 de heurts récurrents, a annoncé l'agence APS.

Les heurts opposent les Mozabites (Berbères) aux Malékites (Arabes chaâmbas), selon APS, qui cite des sources locales et hospitalières. Le ministre de l'Intérieur, Nouredine Bedoui, s'est rendu sur place, a ajouté l'agence.

Il s'agit du plus lourd bilan enregistré dans cette région de la vallée du M'zab, où des affrontements ont lieu régulièrement depuis deux ans et demi. Les heurts ont repris début juillet, notamment dans la ville de Guerrara, entraînant le déploiement de forces antiémeutes, qui font régulièrement usage de gaz lacrymogènes pour les disperser.

À Alger, des dizaines de manifestants mozabites se sont rassemblés devant la maison de la presse pour dénoncer ces violences et le laxisme du gouvernement.

Ces affrontements sont aussi marqués par des incendies et des dégradations de locaux commerciaux, de véhicules de particuliers, des palmeraies, du mobilier urbain et des édifices publics, selon APS.

De nombreux différends, en particulier d'ordre foncier mais aussi religieux, sont à l'origine de ces heurts entre Arabes et Berbères, qui cohabitent depuis des siècles.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.