Accéder au contenu principal

Tour de France : l'Érythréen Teklehaimanot entre dans l'histoire

Daniel Teklehaimanot lors de la première étape du Tour, le 4 juillet 2015.
Daniel Teklehaimanot lors de la première étape du Tour, le 4 juillet 2015. Eric Feferberg, AFP

Le cycliste érythréen Daniel Teklehaimanot est devenu le premier Africain à porter le maillot à pois sur le Tour de France. Le coureur de l'équipe MTN-Qhubeka a endossé la tunique du meilleur grimpeur lors de la 6e étape de la Grande Boucle 2015.

Publicité

C’est une journée qui fera date dans l’histoire du sport africain. Pour la toute première fois le jeudi 9 juillet, un cycliste africain a endossé le maillot à pois de meilleur grimpeur. L’Érythréen Daniel Teklehaimanot est ainsi entré dans l’histoire au terme de la sixième étape du Tour 2015. Le coureur de l’équipe MTN-Qhubeka est passé en tête des trois côtes répertoriées de cette étape devant ses deux compagnons d’échappée, le Belge Kenneth Van Bilsen et le Français Perrig Quémeneur.

Après avoir reçu cette tunique de légende, le cycliste a eu du mal à cacher son émotion. "Je n'arrive pas à y croire, c'était mon rêve quand j'étais gamin de porter le maillot à pois du Tour de France. Rien que de le porter une journée ! J'ai suivi exactement le plan que nous avions préparé avec l'équipe. C'était très dur, parce que nous étions trois à vouloir les points, alors il a fallu batailler pour l'obtenir ce maillot. Je pense qu'en Érythrée, le pays tout entier va faire la fête ce soir. Et moi, je vais maintenant essayer de gagner une étape", a-t-il déclaré aux journalistes.

Le tweet de l'équipe MTN-Qhubeka

L’Érythrée, une nation de vélo

Il y a quelques semaines, Daniel Teklehaimanot s’était déjà illustré en terminant en tête du classement de la montagne au Dauphiné. À 26 ans, le coureur est un héros dans son pays. Après sa victoire au Tour du Rwanda en 2011, il avait défilé en limousine dans les rues de la capitale Asmara.

L'Érythrée est en effet une nation de vélo, un héritage de la colonisation du pays (1885-1941) par l'Italie. "L'Italie a introduit le vélo en 1920. Depuis lors, le deux-roues fait partie de notre culture et de notre vie. Érythrée et vélo sont indissociables", expliquait samedi dernier à l'AFP Zemede Tekle, commissaire au Sport du gouvernement érythréen.

Daniel Teklehaimanot a même reçu des félicitations de Chris Froome

"C'est un jour que je ne vais jamais oublier"

Mais la carrière du jeune cycliste n’a pas pour autant été facile. Comme l’explique le site de RFI dans un portrait consacré à ce sportif africain, sa vie est un roman : "Issu d’une famille modeste et nombreuse, 12 enfants, vivant dans les montagnes érythréennes, Daniel Teklehaimanot réussit à sortir de sa condition grâce au cyclisme, sport numéro un chez lui, et à ses qualités exceptionnelles".

Le nouveau maillot à pois du Tour a pu vivre de sa passion après avoir été repéré en 2008 par le Français Michel Thèze de l’équipe sur route du Centre mondial du cyclisme en Suisse. C’est cet homme qui l’a fait venir dans ce pays pour le perfectionner. Il l’a même aidé à se faire opérer du cœur juste après son arrivée en Europe. "Les médecins lui avaient diagnostiqué un problème de tachycardie lors d’un test d’effort ", peut-on lire sur le site de RFI.

Vendredi, Daniel Teklehaimanot va devoir défendre ses pois sur la seule côte de la journée, au km 12,5, à Canapville lors de l’étape entre Livarot et Fougères. Pour l’Érythréen, il ne s’agit pas seulement d’une fierté personnelle mais aussi une manière de faire avancer le cyclisme sur son continent d’origine. "Je suis excité de pouvoir montrer les couleurs de mon équipe sur le podium car nous essayons d’obtenir 5 000 vélos pour des étudiants africains. En étant sur le podium, cela aide notre projet et je veux faire une différence pour mon peuple africain", a-t-il réagi sur le site officiel de MTN-Qhubeka. "Je suis fier d’être africain et je suis fier d’être Érythréen. C’est un jour que je ne vais jamais oublier".

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.