Accéder au contenu principal

Tour de France 2015 : exclusion d'un cycliste italien contrôlé positif à la cocaïne

Le cycliste Luca Paolini, ici vainqueur de la course Gand-Wewelgem en Belgique, a été contrôlé positif sur le Tour de France 2015.
Le cycliste Luca Paolini, ici vainqueur de la course Gand-Wewelgem en Belgique, a été contrôlé positif sur le Tour de France 2015. David Stockman / Belga / AFP

Le coureur italien Luca Paolini a été contrôlé positif à la cocaïne sur le Tour de France et a été exclu vendredi de la course par son équipe Katusha.

Publicité

Premier cas de dopage sur le Tour 2015. Le cycliste italien Luca Paolini a été contrôlé positif à la cocaïne lors d’un contrôle effectué mardi 7 juillet, jour de l’étape des pavés menant à Cambrai. L’information n’a cependant été révélée que vendredi soir par le journal "L’Équipe".

Son équipe, la formation russe Katusha, a affirmé être "très surprise" et l’a exclu immédiatement du Tour.

Paolini, âgé de 38 ans, est cycliste professionnel depuis 2000. Il compte a son palmarès une étape du Giro italien, et une autre de la Vuelta espagnole, et avait gagné en avril la classique Gand-Wewelgem en Belgique.

Selon les spécialistes du cyclisme, il est surtout considéré comme un équipier modèle, capitaine de route, sélectionné à plusieurs reprises dans l’équipe nationale italienne.

Pas une première dans l’histoire du cyclisme

Il s’agit du premier contrôle positif à la cocaïne sur le Tour de France depuis celui de Fränk Schleck, en 2012. En mai 2008, le Belge Tom Boonen, champion du monde de cyclisme en 2005, avait été contrôlé positif à cette substance. Il n'avait pas été suspendu mais les organisateurs du Tour de France ont obtenu qu'il ne prenne pas le départ de la course.

Le cas le plus célèbre dans le milieu du cyclisme reste celui du coureur italien Marco Pantani, mort le 14 février 2004 d'une surdose de cocaïne à l'âge de 34 ans.

L’usage de la cocaïne n’est pas interdit par les instances sportives hors périodes de compétition. Or, l’élimination du produit dans les urines peut prendre entre deux à six jours. Dans tous les cas, c'est la date du contrôle qui fait foi, peu importe le moment où le produit a été pris.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.