Accéder au contenu principal
TENNIS

Wimbledon : Djokovic - Federer, un classique en finale

Novak Djokovic et Roger Federer se retrouvent, comme en 2014, en finale de Wimbledon.
Novak Djokovic et Roger Federer se retrouvent, comme en 2014, en finale de Wimbledon. AFP
3 mn

Le tenant du titre Novak Djokovic et le septuple vainqueur du tournoi Roger Federer se retrouvent, comme l'an passé, dans une finale de Wimbledon qui apparaît plus indécise que jamais.

Publicité

2014 et 2015 se suivent et se ressemblent. Comme l’année passée, Roger Federer et Novak Djokovic s’affrontent dimanche 12 juillet à 15 heures (heure de Paris) sur le gazon de Wimbledon. L'an passé, le Serbe avait fini par l'emporter au terme de cinq sets magnifiques face au septuple vainqueur du tournoi.

Âgé de 33 ans, le Suisse, dans une forme resplendissante, aborde ce duel avec le plein de confiance après avoir livré un récital en demi-finale contre Murray.

De son côté, malgré une demi-finale maîtrisée contre le Français Richard Gasquet, Djokovic a été secoué en huitièmes par le Sud-Africain Kevin Anderson.

La finale à Londres s’annonce donc plus indécise et disputée que jamais entre les deux hommes, qui s'affrontent pour la quarantième fois.

Avantage Federer ?

Sur une surface dure plus rapide, Federer a tendance à être plus fort, comme l'a montré son récent succès à Dubaï. Les conditions sur l'herbe du Central sont celles qui se rapprochent le plus de celles de sa dernière victoire.

Autre avantage: Federer a passé nettement moins de temps sur le court depuis 15 jours, avec 9 h 58 contre 13 h 04.

Cependant, après sa frayeur en huitième de finale, Djokovic a semblé maitriser son quart et sa demie-finale sans perdre trop de ressources physiques.

Djokovic peut ainsi égaliser à 20 victoires partout après avoir battu deux fois Federer cette saison sur dur. En Grand Chelem, ils sont cependant à égalité avec six victoires chacun.

>> À relire sur France 24 : "Serena Williams, reine de Wimbledon"

Les deux hommes n'ont pas les mêmes habitudes en finale de tournois du Grand Chelem, mais le gazon, sur lequel ils se comportent très bien, a pour effet de lisser les écarts.

Avec huit titres en 16 finales, Djokovic est "Monsieur 50%". Pas plus, comme l'a rappelé la défaite à Roland-Garros du vainqueur de l'Open d'Australie.

Federer est plus efficace, avec 17 titres majeurs - record absolu chez les messieurs - et huit finales perdues. C'est encore mieux à Wimbledon puisqu'il peut remporter son 8e trophée - nouveau record à Londres - lors de sa 10e finale.

Tout serait donc parfait pour lui... s'il n'avait perdu contre Djokovic l'édition 2014 et si son dernier Grand Chelem ne remontait à Wimbledon en 2012. Le match de ce dimanche peut lui permettre de rompre avec trois ans de disette.

Avec AFP.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.