Accéder au contenu principal

La famille royale saoudienne veut privatiser une plage des Alpes-Maritimes

François Hollande et le roi Salmane le 5 mai 2015 à Riyad. Le roi saoudien devrait bientôt se rendre dans sa villa de Vallauris.
François Hollande et le roi Salmane le 5 mai 2015 à Riyad. Le roi saoudien devrait bientôt se rendre dans sa villa de Vallauris. Christophe Ena, AFP

Dalle de béton, privatisation d’une plage : la famille royale saoudienne, propriétaire d’une villa à Vallauris dans les Alpes-Maritimes, n’en finit pas d’exaspérer les riverains.

PUBLICITÉ

La famille royale saoudienne prévoit de faire un séjour dans sa propriété de Vallauris (Alpes-Maritimes) et ne se prive pas de faire des aménagements aux alentours. Coup sur coup, des ouvriers ont coulé une dalle de béton vendredi 10 juillet sur la plage publique attenante à leur propriété, et tenté de poser une grille sur le seul accès à cette même plage, mercredi 15 juillet. Deux chantiers aussi illégaux l’un que l’autre.

"À ma connaissance, aucune autorisation de travaux n'a été délivrée !", a déclaré la maire (UDI) de Vallauris Michelle Salucki au quotidien "Nice Matin". Elle a depuis saisi la sous-préfecture de Grasse. Et c’est en venant constater les dégâts que les agents de la mairie et des services départementaux ont découvert le second chantier, raconte encore le journal régional.

Michelle Salucki a immédiatement réagi : "J'ai fait intervenir la police municipale pour empêcher qu'une grille soit scellée [...] et qu'elle ne condamne ainsi l'accès à la plage". L'élue souligne qu'elle ne fait que "respecter la loi" puisque "aucun arrêté préfectoral n'interdit l'accès à cette plage publique".

Plage publique mais interdite au public

"Ces aménagements ont été entrepris prématurément sans attendre la fin des discussions en cours entre la France et les autorités saoudiennes concernant les conditions de sécurisation du séjour que la famille royale saoudienne envisage de faire bientôt à Vallauris", a indiqué à l'AFP Philippe Castanet, sous-préfet de Grasse.

Selon le haut-fonctionnaire, une réunion de travail doit se tenir jeudi 16 juillet entre les autorités françaises et des émissaires du roi d'Arabie saoudite pour déterminer quel dispositif de sécurisation va être mis en place autour de la propriété. "La plage publique devrait être totalement interdite au public le temps du séjour de la famille royale", selon des modalités (grillages, vigiles), qui restent à déterminer.

"Il reste à déterminer comment la sécurité aux alentours de la villa sera assurée, par des vigiles privés ou des policiers, des grillages ou non, et à quel moment nous pourrons restituer au public, le plus vite possible, cet espace", a par ailleurs souligné M Castanet.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.