Accéder au contenu principal

Gold Cup : le Mexique sacré après sa victoire sur la Jamaïque

Le Mexique a remporté sa septième Gold Cup en battant la Jamaïque 3-1 en finale dimanche à Philadelphie.
Le Mexique a remporté sa septième Gold Cup en battant la Jamaïque 3-1 en finale dimanche à Philadelphie. Don Emmert, AFP

Le Mexique a remporté la Gold Cup dimanche à Philadelphie, compétition de football d'Amérique centrale, du Nord et des Caraïbes. El Tri a battu la Jamaïque en finale (3-1), portant à sept son nombre de victoires dans cette compétition.

PUBLICITÉ

Et de sept victoire en Gold Cup pour El Tri ! Le Mexique a remporté dimanche 26 juillet la finale de la compétition d'Amérique centrale, du Nord et des Caraïbes en battant la Jamaïque 3 buts à 1.

Le capitaine mexicain Andres Guardado, attaquant du PSV Eindhoven, a ouvert le score sur une reprise de volée du pied gauche à la 31e minute, après une passe lumineuse de son coéquipier Paul Aguilar depuis l'aile droite.

La deuxième mi-temps avait commencé depuis à peine deux minutes lorsque Jesus Corona subtilisa un ballon des pieds du Jamaïcain Michael Hector dans le camp adverse pour aller marquer entre les jambes de Wes Morgan (47e).

Sur une nouvelle erreur de la défense adverse, une balle du Jamaïcain Hector tentant de dégager son camp échoua dans les pieds du Mexicain Oribe Peralta, qui fusilla le gardien Ryan Thompson à la 61e minute, permettant à son équipe de mener 3 à 0.

Le remplaçant Darren Mattocks a sauvé l'honneur pour la Jamaïque à la 80e minute.

Grâce à sa victoire, le Mexique s'est emparé de son troisième titre lors de ses quatre dernières finales disputées.

Les "Reggae Boyz" de Jamaïque sont devenus la première équipe caribéenne à accéder à la finale de la Gold Cup en battant par 2-1 (2-0), les États-Unis, tenants du titre, hôtes de la compétition et favoris, lors de la demi-finale mercredi. Le Panama a fini troisième de la Gold Cup après sa victoire aux tirs aux buts face aux États-Unis (1-1, 3 tirs aux buts à 2).

La compétition a notamment été entachée de décisions arbitrales controversées en faveur du Mexique lors de la demi-finale face au Panama . Elle a également été marquée par un fait insolite : au moins quatre joueurs de l’équipe cubaine de football ont profité de la compétition sur le sol américain pour déserter le rassemblement de leur équipe et tenter de fuir Cuba en restant aux États-Unis.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.