Accéder au contenu principal

La Corée du Sud annonce la fin de l'épidémie de coronavirus Mers

Image d'illustration (archives)
Image d'illustration (archives) STR / AFP

Le Premier ministre sud-coréen Hwang Kyo-ahn a annoncé mardi la fin de l'épidémie de coronavirus Mers dans le pays. Ce syndrome respiratoire a ôté la vie à 36 personnes et contaminé 186 autres en Corée du Sud.

Publicité

Seoul a annoncé mardi 28 juillet la fin de l'épidémie de coronavirus Mers (Syndrome respiratoire du Moyen-Orient) en Corée du Sud, qui a ôté la vie à 36 personnes et contaminé 186 autres dans le pays.

"Après avoir évalué la situation, le personnel médical et le gouvernement jugent que la population n'a plus à s'inquiéter", a déclaré le Premier ministre sud-coréen Hwang Kyo-ahn au cours d'une rencontre avec des membres du gouvernement, a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Le coronavirus Mers est un syndrome respiratoire contre lequel il n'existe ni traitement, ni vaccin, et qui présente un taux de mortalité d'environ 35 %. En Arabie saoudite, plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012, première fois où il a été identifié, et 412 sont décédées.

Le Mers est causé par un coronavirus de la même famille que celui qui a déclenché le Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) qui a tué 800 personnes dans le monde en 2002 et 2003.

Ce virus a pesé sur la croissance coréenne, quatrième puissance économique d’Asie, mettant un coup de frein à la consommation. Les commerces ont connu une forte baisse des ventes avec de plus en plus de Coréens qui cherchaient à éviter les lieux publics.

Redynamiser le secteur touristique

Le gouvernement coréen a récemment annoncé une aide de 22 trilliards de won (17,8 milliards d'euros) pour redynamiser l'économie du pays et la banque centrale a décidé de maintenir son taux d'intérêt au niveau exceptionnellement bas d'1,5 %.

Le tourisme a été particulièrement touché par le syndrome, avec une baisse de 40 % du nombre de visiteurs sur le mois de juin, comparé à juin 2014, et 60 % de baisse sur les deux premières semaines de juillet.

Pour redynamiser le secteur, la Corée du Sud prévoit de dépenser plus de 30 milliards de won (23 millions d'euros) en campagnes de publicité pour attirer les touristes. La stratégie de relance comprend notamment des voyages cadeau et de grands concerts de stars de la K-pop, a assuré le vice-ministre au Tourisme Kim Chong aux journalistes étrangers, la semaine dernière.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.