Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'Assemblée

Coup de théâtre sur la scène politique au Burundi, qui renforce le camp du président Nkurunziza, isolé depuis des mois sur la scène nationale comme internationale.

Publicité

Agathon Rwasa, qui avait dénoncé un "hold up " électoral du chef de l'État et appelé au boycott des élections, vient d'être élu vice-président de l'Assemblée nationale, avec les voix du parti au pouvoir.

Pendant ce temps en Ethiopie, à Addis Abeba, l'opposition en exil s'apprête à former un Conseil national de résistance.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.