Accéder au contenu principal

Vidéo : le Canal de Suez, retour sur plus de 100 ans d’histoire

Le Canal de Suez, long de 193 km, a été imaginé au XIXe siècle par un Français, Ferdinand de Lesseps.
Le Canal de Suez, long de 193 km, a été imaginé au XIXe siècle par un Français, Ferdinand de Lesseps. Capture d'écran France 24

Alors que le second canal de Suez est inauguré jeudi en Égypte, France 24 vous propose un retour en images sur l'histoire de cette voie de navigation, imaginé au XIXe siècle par un Français, Ferdinand de Lesseps.

Publicité

Relier la mer Rouge à la Méditerranée par un canal long de 193 km. Ce rêve un peu fou est réalisé au XIXe siècle par un Français, Ferdinand de Lesseps. Après plusieurs années de négociation, cet ancien diplomate à la retraite réussit à lancer son projet en 1859. Il faudra ensuite près de dix ans de travaux aux milliers d'ouvriers égyptiens pour terminer ce chantier gigantesque.

>> À lire sur France 24 : "Le nouveau canal de Suez cher à Sissi, tiendra-t-il ses promesses ?"

"L’Égypte a payé un lourd tribut lors de la construction du canal de Suez. Mais qu’ont eu les Égyptiens en retour ? L’occupation !", raconte Mohammed Ezzat Adel, un ancien aide de camp de Nasser. Si officiellement le canal appartient bien à l'Égypte, c'est en effet la société créée par Ferdinand de Lesseps qui en a la concession pour 99 ans. Celle-ci est détenue par 21 000 actionnaires français, mais également par l'Angleterre dès 1875, après le rachat des actions égyptiennes.

Un canal convoité

Devenu très rapidement un axe incontournable du commerce mondial, le canal de Suez fait ensuite l'objet de plusieurs batailles pour sa suprématie lors des deux guerres mondiales. Mais c'est véritablement en 1956 que l'histoire du canal bascule. Gamal Abdel Nasser, dirigeant panarabe et président égyptien, déclare la nationalisation du canal de Suez. Le 26 juillet, l'armée égyptienne se déploie en quelques heures le long du canal.

"Nous nous sommes rendus à Ismalya le jour même de l'annonce de la nationalisation. Et nous avons capturé les officiers (britanniques) d'Ismalya, de Port Saïd, de Suez et du Caire", se souvient Mohammed Ezzat Adel.

S'estimant spoliées par cette nationalisation surprise, l'Angleterre et la France lancent une offensive militaire conjointe avec Israël pour reprendre possession du canal. L'opération est un succès, mais ne dure qu'une semaine. Les troupes franco-anglaises sont sommées de se retirer par le conseil de sécurité des Nations unies, sous la pression conjointe des Américains et des Russes.

Dix ans plus tard, le bruit des bottes résonne de nouveau dans la région. Israël lance une offensive éclaire contre l'Égypte et occupe la rive orientale du canal de Suez. La Guerre des Six-Jours va interrompre durablement le trafic maritime. Il faudra attendre huit ans avant qu'il soit de nouveau rétabli. Depuis, le canal n'a eu de cesse de s'agrandir afin de s'adapter à l'augmentation du trafic et à la taille des navires.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.