Accéder au contenu principal

Fifa : le patron du football sud-américain apporte son soutien à Michel Platini

Le président de l'UEFA Michel Platini lors d'une conférence de presse, le 28 mai 2015 à Zurich.
Le président de l'UEFA Michel Platini lors d'une conférence de presse, le 28 mai 2015 à Zurich. Fabrice Coffrini, AFP

Après la Confédération asiatique, c'est au tour de l'instance sud-américaine de football (Conmebol) de se rallier à la cause de Michel Platini, candidat à la présidence de la Fifa. Quatre confédérations sur six soutiennent l'ex-numéro 10 français.

Publicité

Et un allié de plus pour Michel Platini ! Après le patron de la Confédération asiatique, le président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) Juan Angel Napout a expliqué à l'AFP, jeudi 7 août, qu'il soutiendra son homologue européen dans la course à la présidence de la Fifa, l’instance du football international.

>> À lire sur France 24 : Le moment ou jamais pour Platini

"Nous pensons que Michel Platini réunit les qualités nécessaires pour être un grand président. C'est un homme exceptionnel, un homme qui fera beaucoup de bien au football. Il suffit de regarder son bilan à la tête de l'UEFA", a déclaré le Paraguayen, à la tête du football sud-américain depuis août 2014, et vice-président de la Fifa.

Quatre confédérations sur six dans sa poche

En juin dernier, quelques jours après sa réélection pour un cinquième mandat à la présidence de la Fifa, secouée par un vaste scandale de corruption, le Suisse Joseph Blatter avait annoncé sa démission, qui sera effective le 26 février, date à laquelle la Fifa élira son successeur, lors d'un nouveau congrès.

Michel Platini part grand favori pour l'élection au poste de président, puisqu’il aurait du soutien de quatre confédérations sur six. Seules l'Afrique (CAF) et l'Océanie (OCF) ne seraient pas disposés à soutenir sa candidature.

Le prince Ali de Jordanie, unique candidat opposé à Joseph Blatter fin mai, le président de la Fédération libérienne Musa Bility, le Sud-Coréen Chung Mong-joon, ancien vice-président de la Fifa, et le Brésilien Zico sont les autres candidats déclarés.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.