Accéder au contenu principal

L'UE débloque 2,4 milliards d'euros pour faire face à la crise des migrants

Philippe Huguen, AFP

La Commission européenne a approuvé lundi le déblocage de 2,4 milliards d'euros sur six ans, pour aider les pays qui font face à l'arrivée croissante de migrants sur leurs territoires. En tête de liste, la Grèce et l'Italie.

PUBLICITÉ

L'Europe veut venir en aide aux migrants. La Commission européenne a approuvé, lundi 10 août, le déblocage d'une aide de 2,4 milliards d'euros sur six ans pour aider les pays qui font face à l'arrivée croissante de migrants sur leurs territoires.

L'Italie recevra le soutien le plus important, avec près de 560 millions d'euros, tandis que la Grèce bénéficiera d'une aide de 473 millions d'euros.

>> À lire sur France 24 : "Depuis janvier, 224 000 migrants sont arrivés en Europe via la Méditerranée"

Une partie de cette nouvelle aide ira aux autorités françaises et britanniques qui tentent de trouver une solution à la crise provoquée par les migrants installés à Calais et qui tentent de passer au Royaume-Uni.

La France recevra 20 millions d'euros

"Nous sommes désormais en mesure de verser les fonds destinés au programme national français et le Royaume-Uni a d’ores et déjà reçu le premier versement du financement qui lui revient", a précisé lors d’une conférence de presse Natasha Bertaud, une des porte-parole de la Commission européenne. "Ces deux programmes, entre autres choses, concerneront la situation à Calais", a-t-elle ajouté.

Le Royaume-Uni a reçu 27 millions d’euros de financements communautaires d’urgence, la France en recevra 20 millions dans le courant du mois, ont précisé les services de la Commission.

Vendredi, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a réclamé une "réponse exceptionnelle d’urgence" à la crise des migrants dans le secteur de Calais.

D’après l’agence onusienne, quelque 3 000 réfugiés et migrants se trouvent actuellement à Calais et dans le Pas-de-Calais, soit quasiment le même nombre qu’en novembre dernier. Cette situation, souligne le HCR, n’est "ni nouvelle, ni ingérable".

Depuis le début du mois de juin, une dizaine de migrants ont trouvé la mort en tentant de passer outre-Manche.

>> À voir sur France 24 : "Infographie : les campements de migrants à Paris"

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.