Accéder au contenu principal

Google se réorganise et crée une maison mère : Alphabet

Emmanuel Dunand, AFP

Google a annoncé lundi une réorganisation majeure de sa structure. Le géant des nouvelles technologies fonde une nouvelle entité, Alphabet, qui devient la maison-mère de Google et de l'ensemble des sociétés du groupe.

PUBLICITÉ

Google a annoncé lundi 10 août une réorganisation majeure de sa structure en créant une nouvelle entité baptisée Alphabet, appelée à devenir la maison-mère de l'ensemble des sociétés du groupe. Le but : séparer le cœur de métier sur internet des autres activités plus expérimentales.

Alphabet remplacera Google en tant qu'entité cotée en Bourse et toutes les actions Google vont être automatiquement transformées en titres Alphabet, dotés des mêmes droits.

"Cette nouvelle structure va nous permettre de maintenir une attention énorme sur les opportunités extraordinaires, dont nous disposons au sein de Google", affirme Larry Page, cofondateur et actuel directeur général de Google, dans un communiqué. "Alphabet est essentiellement un assemblage d'entreprises. La principale, bien sûr, est Google, poursuit Larry Page. Le nouveau Google est un peu aminci, les entreprises qui sont assez éloignées de nos principaux produits sur Internet étant désormais placées au sein d'Alphabet."

Cette annonce surprise après la clôture à Wall Street a été saluée par un bond du titre de près de 7 % à 708 dollars dans les transactions hors séance.

Donner libre cours à des projets imaginatifs et ambitieux

Avec cette nouvelle organisation, le géant des nouvelles technologies semble vouloir se donner les moyens de laisser libre cours à ses projets les plus imaginatifs et ambitieux.

"Cela donne à penser que selon toute probabilité, Google ne va pas ralentir le rythme de ses expérimentations telles que les voitures autonomes. Cela donne à penser qu'ils vont vraiment essayer de se tranformer en conglomérat technologique doublé d'un fonds de capital-risque", a réagi Michael Yoshikami, responsable du fonds de gestion Destination Wealth Management, cité par Reuters.

Dans le cadre de cette nouvelle structure, Google conservera ainsi les principales activités du groupe, telles que les recherches sur Internet, la publicité, la cartographie, les applications, le système d'exploitation Android, YouTube et les infrastructures techniques.

Certaines filiales, comme Nest, le fabricant de thermomètres connectés, ou Calico, un laboratoire de recherche sur la longévité humaine, sortiront du périmètre de Google pour passer sous le contrôle d'Alphabet. Fiber, spécialisé dans l'Internet à haut débit, ou les fonds de capital risque Google Ventures et Google Capital rejoindront également la nouvelle entité.

Cette réorganisation donnera lieu à un jeux de chaises musicales à la tête du groupe: Sundar Pichai, actuel vice-président chargé des produits, deviendra le nouveau directeur général de Google, dont tous les actuels directeurs vont intégrer la direction d'Alphabet. Ruth Porat, arrivée chez Google en mars en provenance de Morgan Stanley, cumulera notamment les postes de directrice financière de Google et d'Alphabet. Sergey Brin va devenir président d'Alphabet et Eric Schmidt, président de Google, en sera le président exécutif.

Fondé en 1998 par Larry Page et Sergey Brin, le groupe basé à Mountain View, dans la baie de San Francisco, compte aujourd'hui quelque 40 000 employés. Google a précisé que cette nouvelle organisation entrerait en vigueur "d'ici à la fin de l'année". Le groupe, dont l'exercice fiscal correspond à l'année calendaire, vise notamment à présenter des résultats par activité lors de l'annonce de ses comptes du quatrième trimestre, selon Larry Page.

Studio graphique FMM

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.