Accéder au contenu principal
Info éco

Chine : le gouvernement tente le tout pour le tout pour relancer son économie

Dans le Journal de l'économie, ce mercredi, la Banque de Chine, qui pour le deuxième jour consécutif, dévalue sa monnaie, le silence des responsables européens après l'accord sur le plan d'aide à la Grèce et BMW qui s'interroge sur Alphabet, le nouveau nom de la super-structure de Google.

Publicité

La Banque centrale chinoise persiste et signe. Pour le deuxième jour consécutif, elle dévalue le Yuan. Cette fois-ci de 1,6% par rapport au dollar. Une mesure qui vise à relancer les exportations, en forte baisse en juillet, mais qui inquiète les marchés.

L'Allemagne exprimerait des réserves sur l'accord trouvé hier entre la Grèce et ses créanciers. Selon l'agence de presse grecque, Angela Merkel en aurait fait part à Alexis Tsipras.

Enfin, Alphabet, le nom de la nouvelle super-structure qui doit chapeauter Google, est également le nom d'une filiale de BMW, spécialisée dans le co-voiturage. Le constructeur automobile se demande donc si le géant de l'Internet n'a pas choisi ce nom un peu trop vite.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.