Accéder au contenu principal

Damas critique l'émissaire de l'ONU pour avoir dénoncé un raid "dévastateur" de l'armée syrienne

L'envoyé spécial de l'ONU en Syrie, Staffan de Mistura, arrive à une réunion à Damas le 16 juin 2015.
L'envoyé spécial de l'ONU en Syrie, Staffan de Mistura, arrive à une réunion à Damas le 16 juin 2015. Louai Beshara, AFP

Le régime de Bachar al-Assad a vivement critiqué, mardi, les propos de l'envoyé spécial de l'ONU en Syrie qui avait dénoncé la veille le raid meurtrier de l'armée syrienne sur Douma.

PUBLICITÉ

Les déclarations de Staffan de Mistura, qui avait dénoncé le raid meurtrier du week-end dernier de l’armée syrienne, n’ont visiblement pas plu à Damas. Le régime syrien a en effet critiqué, mardi 18 août, la "partialité" de l'émissaire de l'ONU pour la Syrie.

"De Mistura s'éloigne, avec ses dernières déclarations, de l'impartialité dans l'exercice de sa mission, en tenant des propos dénués d'objectivité", a indiqué une source du ministère syrien des Affaires étrangères citée par les médias officiels. L'émissaire "se base sur la propagande de milieux connus pour leur hostilité à la Syrie", dénonce cette source sous le couvert de l'anonymat, en allusion à l'opposition syrienne.

L’émissaire de l’ONU pour la Syrie avait affirmé lundi que "le bombardement du gouvernement sur Douma hier [dimanche] a été dévastateur", ajoutant qu'il était "inacceptable pour un gouvernement de tuer ses propres citoyens quelles que soient les circonstances".

Au moins 96 personnes, en grande majorité des civils, ont péri dans une série de raids ayant visé un marché très fréquenté du centre de Douma, principale ville rebelle dans la province de Damas, située à 13 km au nord-est de la capitale.

La réaction du régime aux propos de Staffan de Mistura intervient quelques heures seulement après l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'un nouveau plan pour la paix en Syrie.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.