Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Petits poissons et mailles du fichier"

France 24
4 mn

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 26 août, la mise en examen d’Ayoub El Khazzani, dont l’intention de commettre un «véritable carnage» dans le Thalys serait avérée, des propos polémiques sur la nécessité de discriminer, l’université d’été du Medef, et un faux pas à 1,3 million d’euros

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, la mise en examen d’Ayoub El Khazzani, pour «participation à une association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes».
 
D’après le procureur de Paris, les intentions de l’assaillant du Thalys ne font aucun doute, son attaque de vendredi était bien «ciblée et préméditée», et ses déclarations, sont «fantaisistes, rapporte le Parisien. Khazzani présenterait un «profil terroriste assez classique», selon Claude Moniquet. Dans le Parisien, cet expert en renseignement explique que des jeunes gens qui «n’ont pas besoin d’être très futés», parviennent à trouver une «place dans le cocon du groupe Etat islamique». «L’époque des grands attentats planifiés est terminée», dit-il, en ajoutant que l’organisation «n’a pas besoin de recruter des génies du crime», mais «cherche avant tout à susciter des vocations», à «provoquer la terreur par la multiplication de «petits» attentats». Khazzani n’est peut-être pas un «génie du crime», mais comment a-t-il pu passer entre «les mailles du fichier», s’interroge Libération, alors qu’il était surveillé? Pour Libé, «le profil insaisissable» de Khazzani illustre «le casse-tête des services de renseignement» pour empêcher les actes terroristes.
 
Le secrétaire d’Etat chargé des transports, Alain Vidalies, a déclaré que le renforcement des contrôles aléatoires de bagages allait être nécessaire après l’attaque contre le Thalys et ajouté qu’il fallait «que l’on discrimine pour être efficace, plutôt que de rester spectateur». Des propos qui ont provoqué la polémique, rapporte le site du Monde. Le Mrap juge que «personne ne peut contester la nécessité de mesures fortes contre les risques d’attentat mais (qu’) en proposant que ces fouilles puissent être discriminatoires, il laisse entendre qu’il existerait bien un délit de sale gueule terroriste». Le collectif «Stop le contrôle au faciès» rappelle que l’Etat a été condamné en juin pour cinq contrôles de ce type et que, pendant sa campagne présidentielle, le candidat Hollande avait promis de lutter contre le «délit de faciès».
 
Le surlendemain de l’attaque contre le Thalys, la mosquée d’Auch, dans le sud-ouest de la France, a été incendiée. D’après l’Humanité, cet incendie n’était pas accidentel. L’Huma parle d’ «un acte islamophobe bien préparé». La destruction complète de son lieu de culte «sidère» la communauté musulmane locale, raconte la Croix. Dans Libération, Moussaoui, 32 ans, dit avoir vu les flammes, dans la nuit : «c’est comme si ça avait brûlé chez nous, c’est quelque chose qui nous appartient».
 
A la Une également, l’ouverture aujourd’hui de l’université d’été du Medef. D’après les Echos, le syndicat juge «prioritaire» la refonte du marché du travail. Dans l’Opinion, le président du Medef demande au gouvernement de «sanctuariser le pacte de responsabilité». Pierre Gattaz, qui affirme qu’il ne reste plus que 6 mois au gouvernement pour réformer.
 
Attention au faux-pas (quelle transition audacieuse, vous allez voir). Alors qu’il visitait une exposition dans un musée de Taipei, un jeune Taïwanais de 12 ans a trébuché et perforé un tableau vieux de 350  ans, et évalué à 1,3 million d’euros. Vu sur le site du Monde.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.