Accéder au contenu principal

Une petite ville polonaise abriterait-elle 300 tonnes d’or nazi ?

Le site d'Osowka fait partie des tunnels creusés par les nazis où pourrait se trouver le légendaire train nazi rempli d'or.
Le site d'Osowka fait partie des tunnels creusés par les nazis où pourrait se trouver le légendaire train nazi rempli d'or. Lilly M - Creative Commons

La ville polonaise de Walbrzych a confirmé mercredi avoir reçu des informations sur l'emplacement d'un mythique train nazi rempli d'or, qui nourrit les fantasmes des chasseurs de trésor depuis 70 ans.

PUBLICITÉ

Il y aurait donc bien un train blindé quelque part sous terre sur le territoire de la ville polonaise de Walbrzych. Il s'agirait d’un train militaire nazi, a confirmé Arkadiusz Grudzien, un porte-parole de la mairie de cette municipalité de Basse-Silésie lors d'une conférence de presse, mercredi 26 août au soir. Cette annonce a ravivé l’espoir des chasseurs de trésor du monde entier. Il pourrait, en effet, s’agir du légendaire convoi rempli d’or que les nazis sont censés avoir dissimulé à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Ou alors il n’y a que du matériel militaire à bord, et la rumeur d’un fabuleux trésor caché à la hâte par les nazis en déroute retournera sur les étagères des grands mystères de l’histoire contemporaine. Car personne à Walbrzych n’a encore vu le moindre wagon. Zygmunt Nowaczyk, l’adjoint au maire, a d’ailleurs préféré évoquer une "découverte significative" plutôt que de parler de train nazi tant que des fouilles poussées n’auront pas été effectuées. L'excavation d’un tel engin prendrait, selon lui, plusieurs mois… à condition d’avoir le budget pour le faire. Il s’est dit prêt, le cas échéant, à faire appel à l’armée polonaise pour sécuriser la zone de fouilles.

Mystérieux chasseurs d'or

Elle se déroulerait dans la région de la chaîne montagneuse du "Mont des hiboux", non loin de la ville de Walbrzych. C'est là que les les nazis ont construit, à partir de 1943, un vaste chantier de galeries souterraines, baptisé projet "Riese" ("géant", en allemand). Les Allemands voulait y creuser sept sites reliés par des tunnels, mais n’ont pas pu l'achever avant l’arrivée des Soviétiques. Trois emplacements ont été mis au jour, mais il reste encore une partie du réseau souterrain qui n’a pas été explorées. De quoi nourrir les fantasmes des chasseurs d’or, d’autant que la finalité de ce projet n’a jamais été établie.

Pourquoi ne pas penser que des nazis aux abois y ont caché le train ? Le convoi est, d’après les rumeurs, parti début 1945 de Wroclaw, à 80 km au nord-est de Walbrzych. Les nazis voyant l’Armée rouge s’approcher auraient décidé de mettre l’or gardé à Wroclaw dans ce train blindé pour que les Soviétiques ne puissent mettre la main dessus.

Deux hommes sont convaincus qu'il repose dans l'un de ces tunnels, à 17 mètres sous terre. Ce sont les chasseurs de trésor - un Allemand et un Polonais - qui affirment depuis une semaine connaître exactement l’emplacement du mythique train.

Mais là encore, une aura de mystère entoure ces deux personnages. Ils ont préféré rester anonymes et n’ont donné aucune information sur d’éventuels documents ou indices accréditant leur thèse. En outre, ils ont fait savoir, par l’intermédiaire de leur avocat, qu’ils ne révèleraient le lieu précis qu’en échange de la garantie de toucher 10 % de l'éventuel trésor trouvé à bord du train.

Indiana Jones et le train maudit

Une revendication qui pose problème. La loi polonaise stipule que tout ce qui est trouvé sur le territoire national appartient de facto à l’État. Il semblerait, cependant, que les deux chasseurs de trésor aient abandonné leur prétention financière ou qu'ils aient obtenu gain de cause. La municipalité de Walbrzych a en effet indiqué lors de la conférence de presse qu’elle ne "pouvait pas révéler l'emplacement exact pour des raisons évidentes" et qu'elles ont transmis les informations aux autorités nationales. La ville semble donc avoir été mise au courant et chercherait maintenant à éviter une ruée vers l’or légendaire.

Il y aurait, en effet, environ 300 tonnes d’or à bord et divers pièges pour en sécuriser l’accès, d’après les rumeurs qui circulent depuis 70 ans, un Graal pour plus d’un chasseur de trésor et amateur d’aventures à la "Indiana Jones et le train maudit".

À plusieurs reprises, des individus ont affirmé connaître l’emplacement de ce jackpot sur rail… sans jamais réussir à mettre la main dessus. Dans les années 1990, l'État polonais s’est même associé avec un entrepreneur privé, Wladyslaw Podsibirski, qui est l’un des plus principaux spécialistes de la question, raconte le site Daily Beast. "Le pays avait des problèmes importants de trésorerie et trouver le train aurait permis d’améliorer la situation des finances nationales", a expliqué un ancien membre des services secrets polonais au site d'information wiadomosci24.pl. Mais cet effort n’a pas non plus abouti.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.