Accéder au contenu principal

L’Allemagne accueille un nombre record de migrants

Des migrants chaleureusement accueillis dimanche 6 septembre à la gare de Francfort, en Allemagne.
Des migrants chaleureusement accueillis dimanche 6 septembre à la gare de Francfort, en Allemagne. Frank Rumpenhorst, AFP

Ce sont plus de 13 000 réfugiés venus de Hongrie via l'Autriche que l'Allemagne a accueillis, dimanche. Un record pour une seule journée. Le pays s'attend à enregistrer 800 000 demandes d'asile cette année, soit quatre fois plus que 2014.

PUBLICITÉ

C'est un nombre record de migrants qui a foulé le sol allemand, dimanche 6 septembre. Selon l'agence allemande DPA, ce sont "a priori quelque 13 000 personnes" qui sont arrivées à Munich pour la seule journée de dimanche en provenance d'Autriche. Quelque 20 000 migrants sont arrivés durant tout le week-end dans la capitale de la Bavière. Environ 2 500 réfugiés sont également attendus lundi dans la journée par train en provenance de Salzbourg et de Budapest.

Les demandeurs d'asile, principalement des Syriens fuyant leur pays déchiré par la guerre, ont été partout accueillis par des bénévoles portant des pancartes "Bienvenue en Allemagne" et apportant eau, nourriture, vêtements, couvertures et petits cadeaux.

À Munich, principal point de transit du pays, les nouveaux arrivants étaient rapidement conduits vers des centres de premier accueil pour y être enregistrés, avant d'être réacheminés pour certains vers d'autres régions, en vertu du système allemand de quotas. Débarqués d'un wagon, deux garçons de 7 ou 8 ans, torse bombé et visage illuminé d'un large sourire, fendaient la foule au milieu des applaudissements. Un peu plus tôt, une femme avait glissé à une famille syrienne un sac rempli de chocolats, de jouets et d'"un peu d'argent".

>> À lire sur France 24 : "Angela Merkel, l'héroïne des réfugiés syriens sur le chemin de l'Europe"

Les explications de notre correspondant en Autriche

"Ils nous traitent comme des êtres humains"

"Les gens nous traitent tellement bien ici, ils nous traitent comme des êtres humains, ce n'est pas comme en Syrie", a confié à Munich, les larmes aux yeux, Mohammad, un réfugié de 32 ans de la ville syrienne dévastée de Qousseir.

Alors que l'Europe, divisée, connaît l'une de ses pires crises migratoires depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Berlin a assoupli ses règles d'accueil pour les ressortissants syriens, renonçant à les renvoyer vers leur point d'entrée en Europe.

Dans une décision sans précédent, l'Autriche a par ailleurs accepté dans la nuit de vendredi à samedi, en concertation avec Berlin, de faciliter l'accueil et le transit vers l'Allemagne de milliers de migrants coincés en Hongrie, pays qui a vu affluer quelque 50 000 personnes pour le seul mois d'août. De son côté, l’Allemagne va débloquer six milliards d’euros supplémentaires pour la prise en charge des demandeurs d'asile et des réfugiés. Cette décision a été prise par les responsables des partis politiques de la coalition réunis dans la nuit de dimanche à lundi à la chancellerie.

>> À lire sur France 24 : "Partis de Budapest, des milliers de migrants arrivent en Autriche et en Allemagne"

L'Allemagne s'attend à enregistrer 800 000 demandes d'asile cette année, soit quatre fois plus que l'an dernier.

Les explications de notre correspondante en Allemagne

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.