Accéder au contenu principal

Plus de 3 500 prisonniers cubains amnistiés avant la visite du pape François

Cuba devrait libérer 3 522 prisonniers dans les trois prochains jours.
Cuba devrait libérer 3 522 prisonniers dans les trois prochains jours. Yamil Lage, AFP

La Havane a décidé d'amnistier 3 522 prisonniers avant l'arrivée du pape François à Cuba, le 19 septembre. Un geste d'une ampleur sans précédent. Cette décision sera effective dans les 72 heures, a précisé le journal d'État "Granma".

PUBLICITÉ

Les autorités cubaines ont décidé d'amnistier 3 522 prisonniers, un geste d'une ampleur sans précédent depuis l'arrivée au pouvoir du régime castriste, à l'occasion de la visite sur l'île du pape François, a annoncé, vendredi 11 septembre, le quotidien d'État "Granma".

Le Conseil d'État, organe suprême de l'exécutif cubain, avait libéré 3 000 prsionniers lors de la venue de Jean Paul II (en 1998) et 300 détenus lors de celle de Benoît XVI (en 2012), a annoncé "Granma".

Parmi les bénéficiaires de cette amnistie figurent des détenus âgés de plus de 60 ans ou de moins de 20 ans sans antécédents pénaux, les malades chroniques, les femmes, ceux dont la liberté conditionnelle prend fin en 2016 et des étrangers dont le pays garantit l'extradition.

Sauf quelques "exceptions humanitaires", sont maintenus en détention les auteurs d'assassinats, meurtres, viols, actes pédophiles, trafic de drogue, violences et atteintes la sûreté de l'État. Cette décision sera effective dans 72 heures, a précisé "Granma".

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.