Accéder au contenu principal
DIPLOMATIE

La Palestine autorisée à déployer son drapeau au siège de l'ONU

L'ONU a voté un résolution autorisant la présence des drapeaux d'"États non-membres avec statut d'observateur" devant son siège à New York.
L'ONU a voté un résolution autorisant la présence des drapeaux d'"États non-membres avec statut d'observateur" devant son siège à New York. Leo Ramirez, AFP
3 mn

L'ONU a autorisé jeudi les Palestiniens à faire flotter leur drapeau au siège de l'institution internationale à New York, une nouvelle étape dans l'intense campagne diplomatique qu'ils mènent pour faire reconnaître leur État.

Publicité

L'assemblée générale des Nations unies a massivement approuvé jeudi 10 septembre une résolution autorisant à faire flotter le drapeau palestinien devant le siège de l’ONU à New York.

À la demande des Palestiniens, cette résolution propose que les drapeaux d'États non-membres avec statut d'observateur soient "hissés au siège et aux bureaux des Nations unies à la suite des drapeaux des États membres des Nations nies."

"Un pas vers la reconnaissance de la Palestine comme un État membre"

Sur les 193 membres des Nations unies, 119 se sont prononcés pour, tandis que les États-Unis et Israël ont voté contre ce texte, symbole pour les Palestiniens d’un premier pas vers l'adhésion à l'ONU. La plupart des 28 membres de l'Union européenne ont figuré parmi les 45 pays qui se sont abstenus. Cependant, la France, la Suède, l'Italie, l'Espagne, l'Irlande, la Slovénie, le Luxembourg, la Belgique, Malte et la Pologne en voté en faveur de la résolution palestinienne.

"C'est un pas vers la reconnaissance de la Palestine comme un État membre à part entière des Nations unies", a déclaré jeudi le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah, qui se trouvait à Paris. Le 29 novembre 2012, la Palestine était devenue un "État observateur non membre" de l'ONU, lors d'un vote historique à l'Assemblée générale. Fort de ce nouveau statut, l'État de Palestine a intégré des agences de l'ONU et a rejoint la Cour pénale internationale. Mais n'est pas encore devenu membre à part entière des Nations unies, bien qu'il soit reconnu par plus de 130 pays.

A côté de la Palestine, le Vatican est l'autre État non-membre avec statut d'observateur. Mercredi, le Saint-Siège a dit ne pas encore avoir décidé de hisser son drapeau à côté du palestinien au siège des Nations unies à New York en cas d'approbation d'un projet de résolution palestinien.

L'ONU a désormais 20 jours pour se préparer à déployer le drapeau palestinien à son fronton.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.