Accéder au contenu principal

Crise migratoire : les Polonais divisés sur l'accueil des réfugiés

Des manifestants polonais opposés à l'accueil de migrants dans leur pays, samedi 12 septembre 2015, à Varsovie.
Des manifestants polonais opposés à l'accueil de migrants dans leur pays, samedi 12 septembre 2015, à Varsovie. Capture d'écran, France 24

La gouvernement polonais est opposé à l'instauration de quotas sur l'accueil des migrants au sein de l'Union européenne, tout comme la majorité de sa population. Mais certaines voix dissonantes s'élèvent. Reportage à Varsovie.

Publicité

Les ministres de l’Intérieur européens se rencontrent lundi 14 septembre pour se mettre d’accord sur les quotas d’accueil de migrants, mais plusieurs pays d'Europe centrale et d'Europe de l'Est s'opposent à leur instauration.

C'est notamment le cas de la Pologne où la question de l'accueil des réfugiés est devenue un sujet de friction. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Pologne est l'un des pays linguistiquement et ethniquement les plus homogènes du monde. Nombreux sont ceux qui, dans le pays, voudraient maintenir le statu quo. Mais si certains se montrent très réticents à l’idée de recevoir des migrants, d’autres, revendiquant une forte tradition de solidarité et de charité chrétienne, appellent à les accueillir à bras ouverts.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.