Accéder au contenu principal
TURQUIE

Le couvre-feu total de nouveau imposé dans la ville kurde de Cizre

D'intenses combats ont repris entre l'armée et le PKK dans le sud-est de la Turquie depuis la fin juillet.
D'intenses combats ont repris entre l'armée et le PKK dans le sud-est de la Turquie depuis la fin juillet. Ilyas Akengin, AFP
2 mn

Après avoir été levé samedi matin, le couvre-feu total à Cizre a finalement été réintroduit "jusqu'à nouvel ordre", dimanche soir, en raison d'opérations pour capturer des combattants du PKK, a annoncé le gouverneur de la province de Sirnak.

Publicité

Le couvre-feu total levé samedi matin sur la ville kurde de Cizre, théâtre pendant plus d'une semaine d'affrontements meurtriers entre les forces de sécurité turques et les rebelles kurdes, a été réintroduit, dimanche 13 septembre dans la soirée, ont annoncé les autorités locales.

Cette mesure est entrée en vigueur à 19 h 00 locales (16 h 00 GMT) et sera appliquée "jusqu'à nouvel ordre" en raison d'opérations en cours pour capturer des combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a précisé le gouverneur de la province de Sirnak dans un communiqué. Celle-ci vise à "assurer la sécurité des personnes et des biens", a-t-il assuré.

>> À lire sur France 24 : "Cizre, la petite 'Kobané' de Turquie"

Les autorités turques avaient imposé le 4 septembre un couvre-feu très strict aux 120 000 habitants de Cizre, un bastion du PKK situé près des frontières irakienne et syrienne. Pendant une semaine, de violents combats y ont opposé l'armée et la police aux combattants rebelles.

Selon le gouvernement turc, plus de 30 militants du PKK ont été tués. Le principal parti pro-kurde de Turquie, le Parti démocratique des peuples (HDP), a contesté ce bilan et affirmé qu'au moins 21 civils avaient péri à Cizre.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.