Accéder au contenu principal

L'UE s'accorde sur la répartition de 120 000 réfugiés à "une large majorité"

Des migrants patientent pour obtenir de la nourriture dans la New Jungle de Calais, le 19 septembre 2015.
Des migrants patientent pour obtenir de la nourriture dans la New Jungle de Calais, le 19 septembre 2015. Philippe Huguen, AFP

L'Union européenne a adopté mardi le principe de répartition de 120 000 migrants entre ses États membres, malgré l'opposition de la Hongrie, de la Roumanie, de la Slovaquie et de la République tchèque.

PUBLICITÉ

Quelque 120 000 réfugiés seront donc répartis entre les 28 pays que compte l'Europe. L'Union européenne a voté cette mesure "à une large majorité", bien que plusieurs pays d'Europe de l'Est s'y soient fermement opposés.

"La décision sur la relocalisation de 120 000 personnes [a été] adoptée par une large majorité d'États membres", a annoncé la présidence luxembourgeoise de l'UE sur Twitter, sans faire mention de l’opposition catégorique d’une partie des "Vingt-Huit". La Hongrie, la Roumanie, la Slovaquie et la République tchèque auraient avaient ainsi voté contre, selon le ministre tchèque de l'Intérieur Milan Chovanec, qui s’est exprimé sur Twitter. La Finlande, elle, s'est abstenue.

La réunion des ministres de l'Intérieur de l'UE précède un sommet extraordinaire des chefs d'État et de gouvernement des États membres, prévu mercredi au cours duquel seront notamment discutés l'octroi d'une aide à la Turquie et aux autres pays du Proche-Orient qui hébergent des millions de réfugiés syriens et le renforcement du contrôle aux frontières extérieures de l'Union.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.