Accéder au contenu principal

Israël durcit sa loi contre les lanceurs de pierres

Un jeune Palestinien visant des agents de police israélienne le 27 juillet 2010.
Un jeune Palestinien visant des agents de police israélienne le 27 juillet 2010. Ahmad Gharabli, AFP

Les autorités israéliennes, bien décidées à renforcer les sanctions à l'égard des lanceurs de pierres, ont annoncé une nouvelle mesure dissuasive autorisant les forces de sécurité à tirer à balles réelles.

Publicité

"Tous les moyens nécessaires" seront utilisés par Israël pour combattre les lanceurs de pierres. La mort d’Alexander Levlovitz, un Israélien de 65 ans qui aurait perdu le contrôle de sa voiture le 13 septembre, après qu’elle a été heurtée par des pierres, a encouragé Benjamin Netanyahou à "déclarer la guerre" aux lanceurs de pierres après plusieurs jours de violences à Jérusalem.

Jeudi 24 septembre, le cabinet de sécurité israélien a donc décidé d'élargir l'autorisation de tirs à balles réelles par les forces de sécurité contre tous les lanceurs de pierres "et de bouteilles incendiaires quand une tierce personne a sa vie menacée et plus seulement quand un policier est menacé", affirme un communiqué émanant du cabinet.

"Nous avons décidé de sanctionner plus sévèrement les adultes lanceurs de pierres par une peine de quatre ans minimum de prison ainsi que d'autoriser des amendes plus importantes pour les mineurs et leurs parents", poursuit le communiqué.

"Ces sanctions sont valables pour tous les citoyens israéliens et habitants d'Israël", précise le communiqué, faisant allusion aux habitants palestiniens de Jérusalem-Est qui n'ont pas la nationalité israélienne.

Jérusalem, dont la partie orientale et palestinienne est occupée et annexée par Israël, est le théâtre depuis des mois de violences entre Israéliens et Palestiniens.

Avec AFP et Reuters
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.