Accéder au contenu principal

Bousculade meurtrière près de la Mecque : l'Iran exige des excuses

L'ayatollah Ali Khamenei, le 20 mai 2015, à Téhéran.
L'ayatollah Ali Khamenei, le 20 mai 2015, à Téhéran. AFP

L'ayatollah Khamenei a sommé l'Arabie saoudite de présenter ses excuses, dimanche, après la bousculade qui a tué 769 pèlerins près de la Mecque. Au moins 140 Iraniens ont péri lors du drame.

Publicité

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a demandé dimanche 27 septembre à l'Arabie saoudite de présenter des "excuses" après le drame de la bousculade de Mina, près de la Mecque, au cours de laquelle 769 personnes sont mortes jeudi, dont au moins 140 Iraniens, selon un dernier bilan publié à Téhéran.

"Les dirigeants saoudiens, au lieu de renvoyer la balle, devraient présenter des excuses à la communauté islamique et aux familles endeuillées, accepter leur responsabilité dans ce terrible accident et remplir leurs obligations", a déclaré l’ayatollah, selon des déclarations rapportées par l'agence de presse officielle Irna.

L'Iran, qui dit être sans nouvelle d'environ 300 de ses ressortissants, a estimé que plus d'un millier de pèlerins avaient trouvé la mort à La Mecque. Le président iranien Hassan Rohani avait déjà demandé samedi à la tribune des Nations unies l'ouverture d'une enquête sur ce drame.

L'Arabie saoudite sunnite, gardienne des lieux saints musulmans, et l'Iran chiite se livrent une guerre d'influence régionale, y compris quasiment ouverte sur le plan militaire en Syrie et au Yémen.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.