Accéder au contenu principal
LIGUE DES CHAMPIONS

Face au FC Valence, l’Olympique lyonnais a tout tenté mais s’est incliné

L'Olympique lyonnais s'est incliné face au FC Valence (0-1), à Gerland, mardi 29 septembre.
L'Olympique lyonnais s'est incliné face au FC Valence (0-1), à Gerland, mardi 29 septembre. Jeff Pachoud, AFP
5 mn

Malgré quelques fulgurances, l’Olympique lyonnais s’est incliné face au FC Valence, mardi soir, sur sa pelouse (0-1). Les Gones, avec un point en deux matches, partagent la dernière place du groupe H de la Ligue des champions avec La Gantoise.

Publicité

Décidément, l'Olympique lyonnais peine à lancer sa campagne européenne. Après avoir décroché un match nul compliqué face à La Gantoise il y a deux semaines (1-1), l'OL s'est incliné, mardi soir, face au FC Valence (0-1).

À Gerland, dans un stade chauffé à blanc, les Lyonnais avaient pourtant débuté le match par le bon bout. Agressifs sur le porteur de balle, les hommes d’Hubert Fournier ont réussi à asphyxier leurs visiteurs durant les dix premières minutes. Puis les belles promesses se sont peu à peu délitées…

Sur l’une de ses premières occasions, le FC Valence a bien failli ouvrir le score, mais la tête d’Abdennour, étrangement seul aux six mètres, a filé juste à côté des buts de Lopes. Et derrière, les Espagnols ont pris les clés de l’entrejeu. Une maîtrise que Piatti a failli concrétiser dès la 17e minute, mais sa frappe du point de pénalty a trouvé le pied de Lopes, solide.

Malmené dans le jeu, l’OL a bien tenté de réagir en contre, mais Kalulu, qui s’est présenté seul face au but, n’a pas su concrétiser (20e). Quelques instants plus tard, les Gones ont bien cru débloquer le match sur coup de pied arrêté, mais le coup franc de Valbuena a finalement été dévié sur le poteau par le gardien de Valence, Jaume Domenech (27e).

Dans la foulée, ce sont les visiteurs qui ont goûté aux montants, sur une nouvelle tête d’Abdennour (35e), puis sur une lourde frappe de Feghouli (40e). L’international algérien, particulièrement en jambes ce mardi soir, a finalement réussi à forcer le destin.

Le coup de canon de Feghouli

Sur une belle montée de Piatti lancé par Negredo côté gauche, l’ancien Grenoblois a hérité d’un ballon millimétré dans l’axe, et décoché une énorme frappe qui est venue nettoyer la lucarne de Lopes (0-1, 42e). Un avantage que les Lyonnais auraient pu effacer dans la foulée, mais ni Lacazette (45e+1), ni Ferri (45e+2) n’ont su trouver la faille.

En deuxième période, les Gones sont revenus avec de belles intentions et, à l’image du début du premier acte, ont confisqué le ballon aux Valencians. Une pression qui n’a, cette fois encore, duré qu’un temps. Face à un collectif ché qui a longtemps donné l’impression de gérer, Tolisso, servi en plein cœur de la défense, a eu l’occasion de forcer la décision, mais sa tête est finalement passé au dessus de la transversale de Domenech (53e).

Peu après l’heure de jeu, Jallet est lui aussi passé tout près de remettre les siens dans le bon sens. Sur une belle percée de Kalulu côté droit, l’ancien Parisien a été servi en retrait dans l’axe, mais sa frappe a elle aussi filé dans le ciel de Gerland (64e).

Valence, bien moins inspiré qu’en première période, ne s’est distingué que par un bon centre de l’intenable Enzo Perez, côté droit, qu’Umtiti a pu dévier en corner d’une tête plongeante (69e). Puis l’OL a continué à pousser, mais a dû s’incliner devant la maestria du portier valencian, auteur de deux parades décisives en toute fin de match, devant Tolisso (90e+1) puis Umtiti (90e+2)

Et au final, ce sont bel et bien les visiteurs qui ont su gérer la fin de partie et décrocher une victoire précieuse. Pour l’OL, en revanche, il faudra digérer une défaite cruelle, mais somme toute assez logique face à un adversaire qui lui était tout simplement supérieur. Les Lyonnais, qui partagent la dernière place du groupe H de la Ligue des champions avec La Gantoise (1 point) pourront toutefois regretter de n’avoir pas su concrétiser leurs nombreuses fulgurances.

Revivez le match du groupe H de la Ligue des champions 2015-16 entre l'Olympique lyonnais et le FC Valence sur votre smartphone ou votre tablette en cliquant ici.

Si le live-blog ne s’affiche pas, veuillez rafraîchir la page en appuyant sur la touche F5.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.