Accéder au contenu principal
JÉRUSALEM

Nouveaux heurts entre police israélienne et Palestiniens sur l'esplanade des Mosquées

Des Palestiniens manifestent devant le Dôme du Rocher, dimanche 27 septembre 2015.
Des Palestiniens manifestent devant le Dôme du Rocher, dimanche 27 septembre 2015. Ahmad Gharabli, AFP
3 mn

Les tensions sont toujours vives sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem où de nouveaux affrontements ont eu lieu lundi matin entre Palestiniens et la police israélienne.

Publicité

De nouveaux affrontements entre policiers israéliens et jeunes Palestiniens se sont produits, lundi 28 septembre dans la matinée, sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, où une vive tension règne à l'occasion de la célébration de la fête juive de Soukkot, a constaté une journaliste de l'AFP.

Des policiers se sont déployés sur l'esplanade des Mosquées après avoir utilisé des grenades lacrymogènes et assourdissantes pour disperser les fidèles et de jeunes manifestants qui ont lancé des pierres avant de se barricader à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa encerclée par les forces de l'ordre.

>> À lire sur France 24 : "Israël durcit sa loi contre les lanceurs de pierres"

L'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'Islam qui s'étend sur le mont du Temple, le site le plus sacré du judaïsme dont ne subsiste en contrebas que le mur des Lamentations est le théâtre d'affrontements depuis des semaines. Les musulmans accusent les autorités israéliennes de vouloir prendre le contrôle total du site, ce que dément le gouvernement israélien.

Accès à l’esplanade réservé aux hommes de plus de 50 ans

Tous les fidèles musulmans qui se trouvaient sur l'esplanade après la prière du matin ont été évacués par la police. Celle-ci avait annoncé dimanche que l'entrée de l'esplanade n'était autorisée jusqu'à nouvel ordre qu'aux plus de 50 ans pour les hommes, une limitation imposée régulièrement durant les périodes de tension.

Toutes les portes d'accès pour des musulmans ont été fermées. Quelques fidèles restés à proximité des portes ont scandé des slogans pour la défense des mosquées.

Les visites quotidiennes du site pour les non-musulmans devaient débuter à 7 h 30 (4 h 30 GMT) et s'achever à 11 h 00 (8 h 00 GMT). Ces visites sont souvent l'occasion d'affrontements. Les juifs ont le droit de se rendre sur l'esplanade mais pas d'y prier.

Soukkot, la fête des cabanes, qui débute dimanche soir et dure huit jours attire traditionnellement de nombreux Israéliens dans la vieille ville de Jérusalem.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.