Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Dr Sarkozy et Mr Juppé"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 30 septembre, les propositions économiques de Nicolas Sarkozy, l’ascension de son rival Alain Juppé, la nouvelle vie de réfugiés en France, et les déboires de "Platoche".

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, l’interview de Nicolas Sarkozy dans les Echos.
 
35 heures, retraites, fonctionnaires, chômage : le président des Républicains expose son projet économique. D’après lui, «la situation est si grave, qu’il faut une refondation du modèle social et économique français». Pour l’ex-chef de l’Etat, toute entreprise doit pouvoir porter la durée du temps de travail à plus de 35 heures, et il entend même les y inciter financièrement. Il préconise, aussi, la dégressivité des allocations chômage, la suppression de l’ISF, l’assouplissement du droit du travail, et la suppression des seuils sociaux. Des propositions que Sarkozy fait connaître le jour-même de la présentation par le gouvernement de son budget 2016 et la veille de la consultation des adhérents des Républicains sur les réformes économiques. D’après les Echos, en multipliant ces propositions, l’ex-chef de l’Etat cherche à «asphyxier» ses concurrents. «Une interview dans la presse écrite pour dévoiler ses propositions; une convention thématique des Républicains pour les relayer ; un vote des adhérents pour les valider: Nicolas Sarkozy refait sur les questions économiques et sociales ce qu’il a fait sur l’immigration et les frontières», décrypte le Figaro, en expliquant que cette «alternance des sujets ne doit rien au hasard»: «à droite, beaucoup reprochaient à l’ex-président de n’aller chercher les électeurs que sous l’étendard de l’identité, de la sécurité, comme s’il jugeait secondaire la politique économique» - il entend leur démontrer qu’il n’est pas «hémiplégique».
 
Une démonstration à l’intention, notamment, de son rival Alain Juppé. Libération rappelle que le maire de Bordeaux poursuit depuis quelques mois une ascension inquiétante pour Nicolas Sarkozy. «Dans sa marche vers la primaire des Républicains, l’ex-Premier ministre ne faiblit pas et bouscule l’ancien président», écrit Libé, qui compare l’un à l’autre: si «Nicolas Sarkozy a décidé, selon ses propres mots, de faire dans le «gros rouge qui tache», Juppé le Bordelais propose son grand cru bourgeois», ralliant «la droite de la bienséance qui trouve Sarkozy décidément trop commun». «Une droite républicaine, rejointe par les centristes, qui juge dangereux de jouer sans cesse avec la xénophobie d’une partie de l’opinion».
 
A la Une également, la nouvelle vie des réfugiés accueillis en France. La Croix est allée à leur rencontre. Dans un petit village de Dordogne, Mohamed, Maryam et leurs garçons, originaires de Syrie, prennent goût à la vie rurale. Ils ont été parmi les premiers à bénéficier d’un accompagnement renforcé, il y a un an et demi, et ont obtenu leur statut de refugiés. Mais pour les migrants qui ne l’obtiennent pas, et deviennent donc des clandestins, c’est une tout autre histoire. D’après le Figaro, 4 sans-papiers sur 5 en France seraient toujours en attente d’être expulsés.
 
Enfin, les déboires de Michel Platini, entendu par la justice suisse dans une procédure visant Blatter pour un versement illégal d'1,8 million d'euros en sa faveur. Platini est «en danger», s’alarme l’Equipe, qui rappelle que le patron de l’UEFA a réaffirmé, hier, sa volonté de se présenter à la présidence de la FIFA. Pour l’Obs, cette affaire fragilise sa candidature et ternit son image de chevalier blanc du foot.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.