L'invité de l'éco

"Il faut augmenter la pression fiscale en Afrique"

France 24

Les pays africains connaissent une croissance parmi les plus rapides du monde. Mais leur développement est entravé par le manque d'infrastructures. Il faudrait 90 milliards de dollars d'investissements par an, soit 15 % du PIB de la région, pour pourvoir aux besoins du continent. Comment trouver les financements ?

Publicité

Ibrahim Assane Miyaki, secrétaire exécutif du Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique), une structure panafricaine d'aide au développement, prône une plus grande implication des politiques de la région pour attirer les investissements. "L'époque où les chefs d'État et de gouvernement faisaient de beaux discours sur les infrastructures et attendaient que les experts leurs fassent des rapports est terminée", insiste-t-il, "les États où ça marche sont ceux où ils s'impliquent".

L'impôt pourrait être une source plus importante de financement pour subvenir aux besoins en infrastructures. "Il faut augmenter la pression fiscale en Afrique parce qu'elle est extrêmement basse et ce n'est pas normal", estime-t-il.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine