Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Au zinc du Café du Commerce"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 1er octobre, le budget 2016 passé au crible, la polémique Morano sur la «race blanche», et une info étonnante sur les fourmis.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, le budget 2016 passé au crible.
 
Le projet de loi de finances présenté hier prévoit de réduire le déficit, tout en poursuivant les baisses d’impôts déjà engagée - «un budget sans relief», d’après la Croix, qui juge que «le détail des arbitrages présenté hier n’apporte pas d’informations capitales sur les grandes orientations que François Hollande entend donner au cours de l’année prochaine, qui se trouve être une année préélectorale». «La politique de Bercy est difficile à lire», confirme l’économiste Pierre-Olivier Beffy, dans les Echos, en rappelant, lui aussi, que «le gouvernement (se retrouve) pris en étau entre les contraintes budgétaires et le fait que la France rentre dans une période préélectorale», ce qui n’augure pas nécessairement mal de la suite des événements, selon lui: «la réduction très graduelle du déficit est judicieuse si et seulement si le gouvernement en profite pour engager des réformes».
 
Pour les Echos, l’info principale, c’est que ce budget fixe pour l’année prochaine un déficit toujours supérieur à 3 %, à 3,8% très précisément, ce qui met la France dans une position quasiment unique en Europe. Le pays reste «le mauvais élève» de l’UE en matière de déficit, regrette le journal. Pas de relief, un niveau de déficit élevé: un budget «sans ambition ni vraies économies», d’après le Figaro. Le manque d’économies montrerait que le gouvernement n’a pas l’intention d’engager des réformes en profondeurs. Le Figaro en veut pour preuve que le nombre de fonctionnaires va augmenter, une première depuis 14 ans. «Mais où sont les économies?», s’interroge aussi l’Opinion, en évoquant l’augmentation du nombre de fonctionnaires, et 16 milliards d’économies que «personne ne (serait) capable d’identifier». «Tout au long de la présentation de ce budget d’épicier (une pincée par-ci, une livre par-là), Michel Sapin a scandé un martial «engagement tenu». Venant de celui qui avait promis l’inversion de la courbe du chômage et le retournement de la croissance, tout est dit». Pas assez d’économies, pour les uns, pas assez d’équité, pour l’Humanité. Avec la présentation du budget 2016, «le temps de la redistribution n’est pas venu», estime l’Huma.
 
A la Une également, Nadine Morano et la «race blanche». Ses paroles ont indigné jusqu’à son propre camp, les Républicains. Le Parisien évoque le «cas» Morano, et la colère de ses camarades, qui ont dit attendre une sanction pour «stopper l’escalade verbale». La punition en question a fini par tomber, hier. Nicolas Sarkozy a annoncé avoir engagé une procédure de sanction à son encontre. Morano ne conduira pas, finalement, la liste de son parti en Meurthe-et-Moselle lors des régionales. «Les Français attendent qu’on leur propose un vrai programme qui se fasse entendre dans ce désert idéologique», rappelle le Parisien, qui demande à «ceux qui placent le débat à la hauteur du zinc du café du commerce de se taire». A noter également dans cette rubrique «sujets inflammables», le dossier que consacre Libération aux frontières à travers le monde.
 
On termine avec une découverte étonnante  sur les fourmis, lue sur le site du Monde.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.