FRANCE

Les violentes inondations ont fait au moins 19 morts sur la Côte d’Azur

Une rue inondée au lendemain de violents orages dans la ville de Mandelieu-la-Napoule, le 4 octobre 2015.
Une rue inondée au lendemain de violents orages dans la ville de Mandelieu-la-Napoule, le 4 octobre 2015. Boris Horvat, AFP

Au moins 19 personnes sont mortes dans les Alpes-Maritimes après les violentes intempéries de ce week-end. La dernière personne dont on était encore sans nouvelles a pu être identifiée lundi dans un hôpital où elle avait été prise en charge.

Publicité

Au moins 19 personnes ont trouvé la mort et trois sont portées disparues, dimanche 4 octobre, au lendemain d'inondations consécutives à de très violents orages dans les Alpes-Maritimes, dans le sud-est de la France. La dernière personne dont on était encore sans nouvelles après les inondations a pu être identifiée lundi dans un hôpital où elle avait été prise en charge, a annoncé la préfecture des Alpes-Maritimes à l'AFP.

Lundi, les autorités françaises considéraient toutefois le chiffre de 19 morts comme "provisoire", tant que les délicates opérations de secours et déblaiement ne seront pas totalement achevées.

Un déluge de pluie s'est abattu, samedi, sur la Côte d'Azur, entraînant la crue du fleuve côtier de la Brague et submergeant les rues de Cannes, Antibes, Mandelieu-la-Napoule, Biot, Villeneuve-Loubet et Nice. En deux jours, la zone littorale a reçu l'équivalent en pluie d'un mois d'octobre moyen, soit 10 % des précipitations annuelles.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve et le président François Hollande se sont rendus sur place. "L'État prendra sa part, dès mercredi au Conseil des ministres, par la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle", a déclaré le chef de l'État. Le président a, par ailleurs, appelé chacun à la prudence pour éviter tout accident.

Près de 21 000 foyers restaient privés d'électricité dimanche après-midi. Un retour à la normale est prévu ce lundi.

 

Pour suivre ce lieblog depuis votre mobile ou votre tablette, cliquez ici.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine