Accéder au contenu principal

Moins de 10 % de la population mondiale vit sous le seuil de pauvreté en 2015

Infographie interactive en bas de l'article
Infographie interactive en bas de l'article France 24

Selon la Banque mondiale, le nombre d'individus vivant sous le seuil de pauvreté dans le monde passera sous la barre des 10 % d'ici à la fin de l'année. C'est une première, même si la situation demeure inquiétante en Afrique subsaharienne.

PUBLICITÉ

L'extrême pauvreté recule dans le monde. Le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté est passé pour la première fois sous la barre des 10 % de la population mondiale, a annoncé la Banque mondiale dimanche 4 octobre.

Il y aura 700 millions d’hommes et de femmes gagnant moins de 1,90 dollar par jour à la fin 2015, d’après les projections de l'institution internationale. "C’est une excellente nouvelle pour notre monde actuel, puisque ces prévisions prouvent que nous sommes la première génération de toute l’histoire de l’humanité en mesure de mettre fin à l’extrême pauvreté", a déclaré Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale dans un communiqué de presse. Cette baisse est d’autant plus notable que l’organisation a relevé cette année le seuil de l'extrême pauvreté. Il était fixé, jusqu’à présent, à 1,25 dollar et il est donc passé à 1,90 dollar.

Les auteurs de ce nouveau rapport estiment que "dans un scénario optimiste", le monde pourrait avoir éradiqué totalement la pauvreté d’ici à 2030. Reste qu’il subsiste des points noirs, au premier rang desquelles les inégalités régionales. Les importants progrès faits en Asie ou encore en Amérique du Sud contrastent avec la lente amélioration de la situation en Afrique subsaharienne. C’est là que vivront, fin 2015, près de 50 % des personnes qui doivent survivre avec moins 1,90 dollar par jour, d’après la Banque mondiale.

L’autre ombre au tableau est climatique. La Banque mondiale craint qu’en l’absence de mesures fortes pour lutter contre le réchauffement 10,1 millions de personnes ne tombent sous le seuil de pauvreté à cause de la hausse des températures. L’institution fait cette analyse à moins de deux mois de la grande conférence sur le climat qui va se dérouler à Paris.

France 24 vous montre de manière interactive à quel point la situation s’est améliorée dans la plupart des régions du monde.
 

 

Comment lire l'infographie interactive : En 1990, l'Afrique subsaharienne concentrait 14,5 % de la population mondiale vivant sous le seuil de pauvreté. Et dans cette région, 56 % des individus vivaient sous le seuil de pauvreté. En 2015, le pourcentage des Africains subsahariens vivant en dessous du seuil est descendu à 35,2 % ; et pourtant l'Afrique subsaharienne concentre désormais 49,4 % des très pauvres dans le monde.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.