Accéder au contenu principal

Jack Dorsey devient PDG de Twitter et reste PDG de Square

Jack Dorsey réussira-t-il à gérer à la fois Twitter et la start-up de paiement électronique Square
Jack Dorsey réussira-t-il à gérer à la fois Twitter et la start-up de paiement électronique Square AFP

L'un des cofondateurs de Twitter, Jack Dorsey, a été confirmé au poste de PDG du site de microblogging, lundi. Il reste aussi le patron de la start-up de paiement électronique Square.

Publicité

Docteur Jack devient PDG de Twitter et Mister Dorsey reste PDG de Square. Lundi 5 octobre, Jack Dorsey, l'un des deux cofondateurs de Twitter, a officiellement été confirmé au poste de patron du célèbre site de micro-blogging. Il occupait déjà cette fonction "par interim" depuis le départ de Dick Costolo, en juin 2015, dans l'attente d'une solution plus définitive.

Dans ce rôle, Jack Dorsey aura notamment pour mission de rassurer des investisseurs inquiets du ralentissement de la croissance de Twitter, coté en Bourse depuis novembre 2013. Dans le même temps, il continuera d'occuper le fauteuil de PDG de Square, une prometteuse start-up spécialisée dans le paiement électronique. Cela fait beaucoup pour un seul homme. De fait, le conseil d'administration de Twitter avait initialement préféré chercher un autre candidat, jugeant que diriger efficacement les deux entités était impossible, d'autant plus que Square va faire ses débuts à la Bourse de New York avant la fin de l'année. Mais il s'est ravisé après avoir constaté que Jack Dorsey avait "dépassé les attentes" en tant que PDG par interim de Twitter, selon l'un de ses membres.

Jack Dorsey fait donc face à un double défi : mettre Square sur les rails boursiers tout en relançant la croissance de Twitter. Chacune de ces deux missions suffirait à occuper n'importe qui plus qu'à plein-temps. Mais Jack Dorsey pense qu'il est l'homme de la situation et le conseil d'administration semble en avoir été convaincu.

Revanche

Le nouveau PDG a répété qu'il avait réussi à jongler entre les deux postes depuis trois mois et pourrait continuer indéfiniment. Il a même accepté de ne pas toucher de salaire pour redevenir le patron de Twitter.

Pour cet homme, dont la fortune dépasse les 300 millions de dollars d'après "Vanity Fair", revenir à la tête du site aux 140 caractères est une sacrée revanche. Il avait, en effet, été évincé en 2008 du poste de PDG. L'autre cofondateur Evan Williams avait alors repris Twitter en main. À l'époque, Jack Dorsey était dépeint comme un très mauvais dirigeant, plus intéressé par faire la fête et l'apprentissage de la peinture...

Il se serait alors donné pour mission de redevenir le numéro 1 de Twitter, d'après Nick Bilton, l'auteur de "Hatching Twitter", un livre sur les débuts chaotiques du réseau social et les luttes de pouvoir au sein du groupe. Jack Dorsey aurait fondé Square pour prouver qu'il peut gérer une entreprise. D'après Nick Bilton, il a ensuite secrètement tout fait pour discréditer Evan Williams auprès des investisseurs qui, d'ailleurs, ont décidé de le remplacer par Dick Costolo en 2010.

Cinq ans plus tard, Jack Dorsey a obtenu ce qu'il voulait. Mais ceux qui pensent que diriger deux entreprises à la mode lui suffirait ont tort. En 2011, cet ambitieux avouait au magazine "Vanity Fair" que son but ultime était de devenir maire de New York. Tout en restant PDG de Twitter et Square ?

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.