SKI ALPIN

La France entre en lice pour accueillir les Mondiaux de ski en 2023

Tessa Worley, l'une des championnes du ski alpin français.
Tessa Worley, l'une des championnes du ski alpin français. Jeff Pachoud, Archive, AFP

La Fédération française de ski (FFS) a annoncé lundi que la France serait bien candidate à l’organisation de l’édition 2023 des championnats du monde de ski. Le site choisi par la FFS sera dévoilé courant 2016.

Publicité

Chamonix, Val-d’Isère, et Courchevel-Méribel… Si aucun des trois sites phares du ski alpin français n’a été officiellement désigné, une chose est désormais certaine : la France sera candidate à l'organisation des Championnats du monde 2023. L’annonce a été effectuée lundi 5 octobre par le président de la Fédération française de ski Michel Vion.

"Nous avons décidé que la France sera candidate et nous choisirons le site l'an prochain", a déclaré Michel Vion à l'occasion de la présentation des équipes de France de ski pour la saison à venir, au Pavillon Gabriel à Paris.

"On va se retourner vers les trois marques, les trois stations qui peuvent accueillir un tel évènement, c'est à dire Chamonix, Val-d’Isère, et Courchevel-Méribel en commun", a-t-il expliqué, tout en précisant que l’identité du site désigné serait dévoilée "en 2016".

La Fédération aux manettes de A à Z

La France a accueilli à quatre reprises des Championnats du monde de ski alpin : Chamonix en 1937 et 1962, Grenoble en 1968 et Val-d'Isère en 2009.

"Il n'y aura pas d'appel d'offres, on va piloter le projet au niveau de la fédération", a développé le président de la FFS.

"C'est encore un bon moyen de nouer un lien de plus avec toutes les parties prenantes de la montagne et du ski en France. Le choix entre les trois marques sera délicat à faire, ce ne sera pas la meilleure station qui sera choisie mais celle qui aura le plus de chances de gagner", a-t-il souligné.

"L'élection pour l'attribution au niveau mondial aura lieu en 2018. Il faut que notre candidature soit calée en 2017 et donc nous devons faire notre choix en 2016. C'est un très beau challenge", a-t-il reconnu.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine