PHYSIQUE

Le prix Nobel de physique 2015 attribué àTakaaki Kajita et à Arthur McDonald

Le comité Nobel a attribué le prix de physique au Japonais Takaaki Kajita et au Canadien Arthur McDonald.
Le comité Nobel a attribué le prix de physique au Japonais Takaaki Kajita et au Canadien Arthur McDonald. Jonathan Nackstrand, AFP

Le prix Nobel de physique a couronné mardi le Japonais Takaaki Kajita et le Canadien Arthur McDonald pour leurs travaux sur les neutrinos, des particules élémentaires.

Publicité

Le prix Nobel de physique a été attribué, ce mardi 6 octobre, au Japonais Takaaki Kajita et au Canadien Arthur McDonald pour leurs travaux sur les neutrinos, des particules élémentaires.

Ils ont été primés "pour la découverte des oscillations des neutrinos, qui montre que les neutrinos ont une masse", permettant de comprendre le fonctionnement interne de la matière et ainsi mieux connaître l'univers, a expliqué le jury suédois dans ses motivations.

Takaaki Kajita, 56 ans, et Arthur McDonald, 72 ans, se sont illustrés en infirmant définitivement un principe longtemps admis de la physique quantique selon lequel le neutrino n'avait pas de masse. Leurs conclusions signent en quelque sorte le triomphe de la matière sur l'antimatière.

Joint par la Fondation Nobel, Takaaki Kajita a expliqué avoir appris qu'il était couronné par ses pairs suédois alors qu'il consultait son courrier électronique.

"C'est une vraie surprise pour moi", a-t-il déclaré. "Ça reste un peu difficile à croire".

De son côté, Arthur McDonald a évoqué avoir vécu "quelque chose d'intimidant". "Je partage ce prix avec de nombreux collègues qui ont fourni un travail considérable", a-t-il réagi.

Après la physique, le jury du prix Nobel révèlera les lauréats des prix très prestigieux de littérature jeudi et de la paix vendredi. La saison s'achèvera le 12 octobre avec le prix d'économie.

Lundi, le prix Nobel de médecine a été attribué à trois chercheurs - William Campbell, Satoshi Omura et Youyou Tu - spécialistes de la lutte contre les maladies parasitaires et le paludisme qui affectent des millions de personnes dans le monde, surtout dans les pays pauvres.

Chaque prix Nobel est doté de huit millions de couronnes suédoises (près de 855 000 euros), à partager entre lauréats s'il y en a plusieurs.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine