CULTURE

Vidéo : "Picasso.mania", le génie cubiste revisité par les maîtres de l'art contemporain

Plus de
Plus de Thomas Samson, AFP

Comment les créateurs contemporains réinterprètent-ils le génie de Picasso ? Pour y répondre, le Grand Palais a décidé de confronter l’œuvre du peintre espagnol aux plus grands noms de l’art moderne. Visite guidée avec France 24.

Publicité

Tout le monde connaît Picasso. Son nom du moins, à défaut de son œuvre. Un nom si célèbre qu’il est devenu celui d’un modèle de voiture. De génie de la peinture du XXe siècle, Pablo Picasso est donc devenu aujourd’hui un mythe – façon Roland Barthes.

À travers 400 œuvres, dont une centaine du peintre cubiste lui-même, l’exposition "Picasso.mania" au Grand palais, qui s'ouvre ce mercredi 7 octobre, tend à démontrer l’influence extraordinaire que l’artiste a exercé sur ses contemporains.

Plus de 70 grands noms de la peinture, de la sculpture, de la photographie (Jeff Koons, Jean-Michel Basquiat, Andy Wahrol, Roy Lichtenstein, Nicky de Saint-Phalle…) se sont entre autres inspirés de l’auteur de "Guernica" au cours de leur carrière. Chacune de leurs œuvres exposées pendant ces quatre mois d'exposition rendent hommage au grand maître.

Dans les différentes salles du monument, on trouve autant de "portraits" de l’artiste réalisés aux quatre coins du monde (par les Chinois Zeng Fanzhi et Yan Pei-Ming, par l’Africain Chéri Samba ou encore par l’Italo-Américain Rudolf Stingler) que différentes versions du tableau "Les Demoiselles d'Avignon" - qui ne quitte plus le Moma.

"Picasso.mania" a présenté les œuvres de Picasso comme il aimait à les disposer, côte à côte sur un mur. Un accrochage appliqué aux chefs-d'œuvre cubistes, mouvement dont Picasso est l'un des inventeurs.

France 24 est allé arpenter les couloirs du Grand palais le jour de l'ouverture. Visite guidée.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine