Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Spencer Stone, héros du Thalys, poignardé en Californie

Spencer Stone décoré par le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, le 17 septembre 2015 au Pentagone.
Spencer Stone décoré par le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, le 17 septembre 2015 au Pentagone. Saul Loeb, AFP
2 min

Spencer Stone, l'un des trois militaires américains qui avaient neutralisé un homme armé dans un train Thalys en août, a été poignardé lors d'une rixe dans un bar de Sacramento, en Californie. Son état est stable.

Publicité

Spencer Stone, l'un des trois militaires américains qui étaient parvenus à éviter un carnage dans un train Thalys, le 21 août, a été poignardé à plusieurs reprises dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 octobre, à Sacramento, en Californie.

Le jeune homme aurait été victime d'une altercation dans un bar. Le héros, âgé de 23 ans, a été admis à l'hôpital dans un état critique, avant de se stabiliser. Le site Sacramento Bee a publié la vidéo de la bagarre filmée par une caméra de surveillance.

Altercation dans un bar

"Son état est stable", a indiqué un porte-parole de l'US Air Force, le lieutenant colonel Christopher Karns. "L'enquête a été confiée aux services de police locaux", a-t-il ajouté. Le porte-parole n'a pas voulu indiquer s'il pouvait y avoir un lien avec l'attaque dans le Thalys. "C'est en cours d'investigation", a-t-il dit. Néanmoins, selon la police de Sacramento, la rixe ne serait pas de nature terroriste mais liée à l’alcool.

Soldat de première classe dans l'armée de l'air, originaire de Californie près de Sacramento, Spencer Stone avait, avec l'aide de ses deux amis Anthony Sadler et Alek Skarlatos, eux aussi militaires, courageusement neutralisé Ayoub el-Khazzani qui tentait d'ouvrir le feu à bord du Thalys Amsterdam-Paris. Il avait été blessé à coups de cutter au cou et à un pouce lors de cette intervention.

Les trois jeunes Américains avait été accueillis trois jours après à l'Élysée, où le président François Hollande leur avait décerné la Légion d'honneur. Aux États-Unis, Spencer Stone avait été reçu à la Maison Blanche par le président  Barack Obama et décoré ensuite de la Purple Heart, une médaille décernée aux soldats américains blessés au combat, y compris dans le cadre d'une attaque terroriste. 

La semaine dernière, son camarade Alek Skarlatos était également réapparu dans l'actualité puisqu'il est un ancien étudiant de l'université d'Umpqua, dans l'Oregon, où un homme a tué neuf personnes au cours d'une fusillade.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.