CRISE MIGRATOIRE

Vidéo : clash entre Marine Le Pen et François Hollande au Parlement européen

S'adressant à François Hollande, Marine Le Pen a fustigé mercredi 7 octobre une France "à la remorque de l'Allemagne", au Parlement européen.
S'adressant à François Hollande, Marine Le Pen a fustigé mercredi 7 octobre une France "à la remorque de l'Allemagne", au Parlement européen. Frederick Florin, AFP

Marine Le Pen a vivement fustigé la position française sur la crise migratoire évoquant un pays "à la remorque de l'Allemagne". La présidente du FN n'a pas hésité à qualifier François Hollande de "vice-chancelier" devant Angela Merkel.

Publicité

Le ton est monté, mercredi 7 octobre, au Parlement européen entre Marine Le Pen et François Hollande. La présidente du Front national a mené la charge des europhobes contre le président français et la chancellière allemande réunis à Strasbourg.

S'adressant directement au chef de l'État, elle n'a pas mâché ses mots et a critiqué le "spectacle affligeant d'une France à la remorque de l'Allemagne sur la question migratoire". "Merci Mme Merkel de venir avec votre vice-chancelier, administrateur de la province France", a-t-elle lancé ironiquement en ouverture de son intervention, avant de revenir sur une expression employée par François Hollande dans son discours quelques minutes plus tôt.

"Un président de la République ne pourrait pas dire : 'Le souverainisme c'est le déclinisme', parce que le président de la République est garant de la Constitution française, et que le titre 1 de la Constitution française est 'De la souveraineté'", lui a-t-elle notamment reproché.

Marine Le Pen qualifie Hollande de "vice-chancelier" de Merkel


Hollande met en garde contre " le retour "aux populismes et aux extrémismes"

En toute fin de la séance consacrée à l'intervention des deux dirigeants, François Hollande a indirectement répondu à la présidente du Front national, provoquant des applaudissements nourris au sein du Parlement européen.

"La souveraineté n'a rien à voir avec le souverainisme. La souveraineté européenne, c'est d'être capable de décider pour nous-mêmes et d'éviter que ce soit le retour aux nationalismes, aux populismes, aux extrémismes", a plaidé le président français.

François Hollande répond à Marine Le Pen au Parlement européen

Au lendemain de cette altercation, de nombreuses voix dans la classe politique française, à droite comme à gauche, se sont élevées pour condamner la charge de Marine Le Pen.

François Hollande et Angela Merkel se sont adressés mercredi côte à côte aux eurodéputés, 26 ans après une intervention similaire de leurs prédécesseurs François Mitterrand et Helmut Kohl, afin de défendre le rôle de l'Europe dans la gestion de la crise migratoire.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine