Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Moyen-Orient

Double explosion meurtrière à Ankara lors d'une manifestation pour la paix

© Capture d'écran Twitter | Deux explosions meurtrières se sont produites, samedi 10 octobre, dans le centre d'Ankara.

Vidéo par Fatma KIZILBOGA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/10/2015

Au moins 95 personnes ont été tuées et plus de 200 blessées samedi à Ankara, dans des explosions que les autorités turques qualifient de terroristes. Les déflagrations se sont produites lors d'une manifestation pacifiste.

Deux explosions se sont produites, samedi 10 octobre, à proximité de la gare d'Ankara, la capitale de la Turquie, faisant de nombreuses victimes. Il y a au moins 95 morts et 246 blessés, selon les services du Premier ministre Ahmet Davutoglu, qui avaient dans un premier temps parlé de 86 décès. Le parti prokurde HDP a lui évoqué le chiffre de 97 morts.

Cette double explosion est probablement due à une attaque "terroriste", a indiqué à l’AFP un responsable gouvernemental sous couvert d’anonymat. Néanmoins, l'origine de ces explosions demeure pour l’instant inconnue.

"Nous maudissons et condamnons cette attaque atroce qui a visé notre démocratie et la paix dans notre paix", a déclaré le ministère turc de l’Intérieur dans un communiqué sur son site internet.

En réaction à ce drame, Ahmet Davutoglu a convoqué les membres de son conseil de sécurité intérieure à 12 h (9 h GMT), ont annoncé les services du chef du gouvernement.

Un rassemblement pour la paix devait avoir lieu plus tard dans la journée sur le lieu de l’attentat, à l’appel de plusieurs mouvements de gauche, dont le HDP. Cette manifestation pacifiste était organisée contre la reprise des violences entre les forces de sécurité turques et les séparatistes kurdes dans le sud-est du pays.

"Le parti du HDP est régulièrement victime d’attaques souvent violentes qui proviennent de la frange nationaliste", précise la correspondante de France 24 à Istanbul, Fatma Kizilboga. Cette dernière rappelle par ailleurs que le pays se trouve en période de campagne électorale en vue d’élections législatives anticipées prévues le 1er novembre.

Avec Reuters

Première publication : 10/10/2015

  • TURQUIE

    Des soldats turcs tués dans une importante attaque du PKK

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Série d’attentats en Turquie : "Le pays est entré dans un cycle de violences"

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Huit soldats tués dans un attentat à la bombe dans le sud-est de la Turquie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)