FOOTBALL

Euro-2016 : le Pays de Galles, la Belgique et l'Italie seront bien présents en France

Gareth Bale et le Pays de Galles disputeront le premier Euro de l'histoire du pays.
Gareth Bale et le Pays de Galles disputeront le premier Euro de l'histoire du pays. GLYN KIRK / AFP

Le Pays de Galles, l'Italie et la Belgique se sont qualifiés pour l'Euro-2016 en France, samedi, tandis que les Pays-Bas restent au bord de l'élimination et que la Croatie peut espérer éviter les barrages.

Publicité

Historique ! Cinquante-sept ans après leur dernière participation à la phase finale d'un tournoi majeur – une Coupe du monde -, les Gallois se sont qualifiés pour l'Euro-2016, en dépit de leur revers face à la Bosnie (2-0), samedi à Zenica, lors de la 9e journée du groupe B des qualifications.

"C'est la plus belle défaite de ma vie ! s'est exclamé Gareth Bale, l’ailier supersonique du Real Madrid. C'était un match difficile, mais nous l'avons tous fait et tout le monde est heureux (…). Mais ce n'est que le début, nous avons encore à faire en France."

Le Pays de Galles, qui fêtera sa qualification, la première pour un championnat d'Europe des nations, mardi devant son public lors de son dernier match face à Andorre, a obtenu son ticket pour la France grâce à la victoire surprise de Chypre en Israël.

De son côté, dans le même groupe, la Belgique, grâce à son succès 4 à 1 en Andorre, s’est logiquement qualifiée pour l'Euro. Les "Diables Rouges" de Marc Wilmots, qui figureront parmi les principaux favoris du tournoi continental, peuvent prendre la tête du classement Fifa s’ils battent les Israéliens, lors de leur dernier match de qualifications.

La place de barragiste se jouera à distance entre la Bosnie, 3e, Israël, 4e, et Chypre, qui se tiennent en deux petits points, lors de la dernière journée.

Les Pays-Bas au bord de l’élimination

Dans le groupe H, sans surprise, l'Italie a rejoint les rangs des pays qualifiés en signant une 6e victoire pour 3 nuls en autant de matchs. Les Transalpins emmenés par Marco Verratti ont aisément battu l'Azerbaïdjan (105e nation au classement Fifa et déjà éliminée dans ce groupe) à l’extérieur (3-1).

La Norvège, 2e, qui a dominé à domicile Malte (2-0), doit encore patienter car la victoire de la Croatie, 3e, contre la Bulgarie (3-0) a privé les Scandinaves d'une qualification directe. Tout se jouera à distance entre Norvégiens et Croates, séparés par deux points, lors de la dernière soirée mardi.

Enfin, dans le groupe A, il ne reste plus qu'un match à jouer et la Turquie est toujours 3e après sa victoire en République Tchèque (0-2), en position de barragiste, devant les Pays-Bas, 4e, aux portes d’un fiasco retentissant. Il faut que les Néerlandais, 3e de la dernière Coupe du monde, l’emportent en priant pour que les Turcs, qui ont deux points d’avance, perdent lors de la dernière journée. Les Bataves recevront les Tchèques, déjà qualifiés, tandis que les Turcs accueilleront l'Islande, première du groupe et qui a également son billet en poche.

Il y a donc désormais 12 qualifiés, puisque la Belgique, l'Italie et le Pays de Galles rejoignent, par ordre alphabétique, l'Angleterre, l'Autriche, l'Espagne, la France (pays-hôte), l'Irlande du Nord, l'Islande, le Portugal, la République tchèque et la Suisse.

Il reste donc plus que 12 places à distribuer. Huit le seront d'ici mardi prochain. Les quatre derniers billets seront attribués à l'issue de matchs de barrages qui se disputeront les 12, 13, 14 novembre (aller) et 15, 16, 17 novembre (retour).

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine